Dans quel but ?

Commenter cet article

Il y a quelques années, je discutais avec des amis au sujet de l’immensité de l’univers et de toutes les merveilles qui s’y trouvent. Alors que la discussion durait depuis un certain temps, un de mes amis demanda à propos de la création de l’univers : « Mais dans quel but ? »

Les scientifiques estiment qu’il y aurait au moins 2000 milliards de galaxies dans l’univers observable depuis la Terre (space.com). Si chacune de ces galaxies contient en moyenne 40 milliards d’étoiles, comme la galaxie du Triangle, cela signifie qu’il y aurait au minimum 80 milliards de milliards d’étoiles – sans compter la multitude de planètes sous toutes les formes possibles. Quel est le but de tout cela ? En dehors de la révélation divine, comment pouvons-nous répondre à cette question ?

Les amateurs de science-fiction répondront peut-être que « l’univers dépend de ce que nous en ferons ». Cependant, nous sommes mortels, faibles et fragiles. Nous sommes assujettis aux lois de la physique – y compris les lois régissant le déplacement dans l’espace – et nous vivons dans un univers dont l’immensité dépasse notre imagination. Même si nous pouvions voyager 1000 fois plus vite que la lumière, il nous faudrait presque 40 heures pour atteindre Alpha du Centaure, l’étoile la plus proche du système solaire. En continuant à voyager à la même vitesse, il nous faudrait 100 ans pour traverser notre galaxie, la Voie lactée ; 2500 ans pour atteindre Andromède, la galaxie la plus proche ; et presque 47 millions d’années pour atteindre la limite de l’univers observable depuis la Terre.

Nous voyons clairement que l’univers n’a pas été conçu pour les hommes dans leur forme actuelle !

Cependant, nous ne pouvons nous empêcher de nous demander : « Dans quel but ? » C’est une question tout à fait normale. Toutes les preuves physiques dont nous disposons montrent que l’univers n’a pas toujours existé et qu’il n’a pas pu se créer lui-même. Cela implique qu’il y ait un Créateur – et si l’univers a été créé, il doit bien y avoir une raison. Nous pouvons décider de ne pas croire à la réponse qui va suivre – et renier le fait que cette évidence a un impact dans notre vie quotidienne (cf. Romains 1 :18-32 ; Psaume 14 et 53).

Si nous acceptons qu’au « commencement, Dieu créa les cieux et la terre » (Genèse 1 :1), pouvons-nous également accepter qu’il existe « des choses que l’œil n’a point vues, que l’oreille n’a point entendues, et qui ne sont point montées au cœur de l’homme, des choses que Dieu a préparées pour ceux qui l’aiment » (1 Corinthiens 2 :9) ? Ces « choses » sont révélées par l’Esprit de Dieu (verset 10) et dans les pages de la Bible. Parmi celles-ci se trouvent la vie éternelle (Jean 3 :16), la gloire des corps spirituels tels que celui de Jésus-Christ (Philippiens 3 :20-21 ; 1 Corinthiens 15 :35, 42-49), la capacité de voyager à la vitesse de la pensée (Jean 20 :11-17 ; Matthieu 28 :5-10), le fait de régner sur « toutes choses » (Romains 8 :32 ; Apocalypse 21 :7) et une Terre renouvelée qui sera au centre du renouveau de la création (Apocalypse 21 :1-5).

« Toutes choses » – l’ensemble des galaxies, des étoiles, des planètes et tout le reste – ont été créées par et pour Jésus-Christ (Colossiens 1 :16 ; Hébreux 2 :9-10). Mais Dieu le Père a prévu que les êtres humains – lorsqu’ils seront prêts – règnent sur « toutes choses » avec Jésus-Christ (Hébreux 2 :5-8). Tous les enfants de Dieu qui naîtront de l’esprit prendront part à cet héritage – et Dieu seul sait quel sera cet avenir !

Le but de Dieu pour l’univers – et pour nous, si nous nous soumettons à Lui – transcende les idées avancées par les religions, les mythologies et les œuvres spéculatives de science-fiction. Lisez notre brochure Votre ultime destinée pour découvrir votre place dans le plan de Dieu. Vous y découvrirez aussi le but pour lequel Il a créé la Terre et l’univers.