Le désir d’avoir des dirigeants forts

Commenter cet article

Lors d’une récente enquête menée auprès de 51.000 foyers répartis dans 34 pays, la Banque européenne pour la reconstruction et le développement a découvert que « plus de la moitié des sondés dans les anciens États soviétiques pensent qu’un retour à un système plus autoritaire serait un avantage dans certaines circonstances » (The Guardian, 13 décembre 2016).

En citant l’élection américaine et le Brexit en exemple, un chercheur déclare que « le sondage montre que l’appréciation des gens pour la démocratie et l’économie libre de marché vacille » et qu’actuellement « dans la plupart de nos pays, la majorité ne semble pas préférer la démocratie à une direction autoritaire » (ibid.). Il est frappant de constater que ces gens, qui ont bénéficié des « libertés » de la société occidentale, recherchent la stabilité qu’une direction plus forte semblait fournir autrefois.

Cependant, la leçon de l’Histoire est que les dirigeants autoritaires amènent aussi beaucoup d’oppression et de souffrance. Les prophéties bibliques révèlent que Jésus-Christ est sur le point de revenir et de diriger « avec puissance » (Ésaïe 40 :10-11) ; Son gouvernement apportera la paix et la justice aux peuples du monde (Ésaïe 9 :6-7). Pour en apprendre davantage à ce sujet, lisez notre article La réalité du futur Royaume du Christ.