Un signe des temps

Commenter cet article

La zoophilie devient un problème de société urgent dans le monde occidental. En Suède, des centaines d’animaux sont blessés chaque année suite à des agressions sexuelles (Expressen.se, 19 janvier 2004).

En Allemagne, cette pratique augmente de plus en plus, en particulier à cause d’une brèche dans les lois de protection animale. Selon un responsable allemand de la protection animale, « il y a maintenant des maisons de prostitution animale en Allemagne » et « les gens se justifient en disant que c’est un “mode de vie” ». De nombreux dirigeants allemands veulent à nouveau interdire la zoophilie, mais l’association « zoophile » ZETA a annoncé qu’elle « monterait un dossier juridique si une interdiction de la zoophilie était inscrite dans la loi » et que « les simples concepts de morale n’avaient rien à faire dans la loi » (DailyMail, 1er juillet 2013).

Ce genre de mentalité s’est retrouvé lors d’un atelier à l’université Yale où les étudiants ont appris à mieux connaître la zoophilie et d’autres perversions (CampusReform, 5 mars 2013).

De la même manière, « le créateur Karl Lagerfeld a déclaré qu’il voulait épouser sa chatte », qui a trois assistantes pour tous ses besoins (Telegraph, 5 juin 2013).

Alors que la Bible condamne tout type de sexualité avec des animaux (Lévitique 18 :23), les prophéties bibliques montrent qu’à la fin de cette ère « l’iniquité se sera accrue » (Matthieu 24 :12) et que toutes sortes de perversions seront devenues monnaie courante (2 Timothée 3 :1-4) dans une société que le prophète Ésaïe qualifie de « malade » (Ésaïe 1 :5). L’acceptation de la zoophilie est une des raisons pour lesquelles Jésus-Christ reviendra afin d’établir le Royaume de Dieu. Pour en apprendre davantage sur ce Royaume à venir, lisez notre article La réalité du futur Royaume du Christ.