Sept raisons pour lesquelles le Christ doit revenir

Commenter cet article

Aujourd’hui, nous sommes à un tournant des affaires humaines ! Alors que des événements mondiaux traumatisants commencent à s’accélérer et à cumuler leurs effets, notre CRÉATEUR doit – et VEUT intervenir !


Jésus-Christ instruisit Ses disciples à prier : « Que ton règne vienne ; que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel » (Matthieu 6 :10). Avec la répugnante montée du crime, de la violence, de l’immoralité sexuelle et de la décadence générale au sein de notre société, il est évident que le Royaume de Dieu n’est assurément pas ici-bas !

D’un bout à l’autre de la Bible, la parole divine nous dit que le GOUVERNEMENT de Dieu sera littéralement établi sur cette terre à la fin de cet âge ! Et, elle nous ordonne de nous préparer à participer à ce gouvernement dirigé par le Christ – le Royaume de Dieu.

Cependant, des millions de chrétiens semblent être complètement inconscients de cette suprême Vérité. On leur a enseigné à « ne croire » qu’en la personne de Jésus-Christ. On leur a enseigné à « mener une bonne vie », et, à quelques variantes près, qu’ils « iraient au ciel » après leur mort !

Bien des gens croient que les déclarations bibliques, relatives au retour littéral de Jésus-Christ sur notre terre, sont essentiellement limitées au livre mystérieux de l’Apocalypse, ou à certains passages assez vagues de l’Ancien Testament. Et, comme de « bons chrétiens traditionnels », ils préfèrent lire les Psaumes, les Évangiles et les Épîtres du Nouveau Testament en tant que source « d’inspiration », sans trop s’inquiéter de ce que le reste de la Bible dit, ni même de la signification des livres qu’ils lisent ! Ces gens n’arrivent malheureusement pas à se rendre compte que le message du second Avènement de Jésus-Christ et du Royaume de Dieu transparaît à travers toute la Bible. C’est notre espoir. C’est une clé de notre destinée !

Veuillez remarquer comment Jésus encouragea l’apôtre Pierre et les autres disciples. Pierre s’était exclamé, en s’adressant à Jésus : « Voici, nous avons tout quitté, et nous t’avons suivi ; qu’en sera-t-il pour nous ? Jésus leur répondit : Je vous le dis en vérité, quand le Fils de l’homme, au renouvellement de toutes choses, sera assis sur le trône de sa gloire, vous qui m’avez suivi, vous serez de même assis sur douze trônes, et vous jugerez les douze tribus d’Israël » (Matthieu 19 :27-28).

Jésus parlait évidemment d’un gouvernement littéral, qui sera établi ici, sur cette terre ! C’est pourquoi Il nous enjoint de prier : « Que ton règne [royaume] VIENNE. »

Peu avant la fin de Sa vie physique, les disciples posèrent cette question à Jésus : « Dis-nous, quand cela arrivera-t-il, et quel sera le signe de ton avènement et de la fin du monde ? » (Matthieu 24 :3). Jésus leur indiqua plusieurs « signes » annonciateurs de l’imminence de Son second Avènement, auxquels il nous faut prêter attention. Mais, en dépit des tragiques événements mondiaux, des millions de gens s’en désintéressent. En fait, Jésus avait également dit : « Ce qui arriva du temps de Noé arrivera de même à l’avènement du Fils de l’homme. Car, dans les jours qui précédèrent le déluge, les hommes mangeaient et buvaient, se mariaient et mariaient leurs enfants, jusqu’au jour où Noé entra dans l’arche ; et ils ne se doutèrent de rien, jusqu’à ce que le déluge vienne et les emporte tous : il en sera de même à l’avènement du Fils de l’homme » (Matthieu 24 :37-39).

 

Le retour du Christ dépeint à plusieurs reprises

L’apôtre Paul décrit ainsi le second Avènement du Christ : « Car le Seigneur lui-même, à un signal donné, à la voix d’un archange, et au son de la trompette de Dieu, descendra du ciel, et les morts en Christ ressusciteront premièrement. Ensuite, nous les vivants, qui serons restés, nous serons tous ensemble enlevés avec eux sur des nuées, à la rencontre du Seigneur dans les airs, et ainsi nous serons toujours avec le Seigneur » (1 Thessaloniciens 4 :16-17).

Il est important de noter que, quoique les véritables saints iront à la rencontre du Christ qui sera en train de descendre « dans les airs », c’est-à-dire dans l’air de notre atmosphère terrestre, Dieu n’annonce PAS à Ses saints la vie éternelle « dans les cieux ». Au contraire, comme il est dit dans Actes 1 :11, le Christ « viendra de la même manière » qu’Il S’en était allé du mont des Oliviers. En fait, la parole divine est très précise sur ce point. En effet, le prophète Zacharie, sous l’inspiration divine, a écrit : « L’Eternel paraîtra, et il combattra ces nations, comme il combat au jour de la bataille.

« Ses pieds se poseront en ce jour sur la montagne des Oliviers » (Zacharie 14 :3-4). Ainsi, le Christ posera de nouveau littéralement les pieds sur cette grande colline située à l’est de Jérusalem ! Qu’arrivera-t-il ensuite ?

« L’Eternel sera roi de toute la TERRE ; en ce jour-là, l’Eternel sera le seul Eternel, et son nom sera le seul nom » (verset 9).

Le Christ-Roi gouvernera activement cette terre à partir de Jérusalem. « TOUTES les nations » monteront à Jérusalem au cours du règne terrestre de Jésus et apprendront à observer les Fêtes commandées par Dieu, y compris la Fête des Tabernacles ! Il est tout à fait évident que Jésus gouvernera les nations physiques ici, sur cette terre.

Mais pourquoi le Christ devrait-Il revenir sur la planète Terre ? N’avons-nous pas ce qu’il nous faut pour être à l’aise ? La plupart des gens ne sont-ils pas prospères, en bonne santé et heureux, relativement parlant ? Du point de vue d’un Dieu d’amour omniscient, est-ce vraiment NÉCESSAIRE que Jésus-Christ revienne GOUVERNER cette terre en tant que Roi des rois ?

Sans aucun doute !

Examinons, maintenant sept raisons essentielles pour lesquelles Dieu enverra de nouveau Jésus-Christ sur cette terre, cette fois-ci avec TOUTE SA PUISSANCE et dans une GLOIRE magnifique, pour SAUVER l’humanité de sa propre destruction, et pour ENSEIGNER le bon mode de vie à tous les hommes.

 

Première raison :

L’homme est capable d’un COSMOCIDE

Déjà, dans les années 50, le monde commençait à prendre conscience qu’il pourrait bientôt s’autodétruire. Le président Dwight Eisenhower déclarait : « Il semblerait que la science soit maintenant capable de nous conférer, comme cadeau ultime, la puissance d’anéantir la vie humaine de cette planète. »

Ce moment vint quelques années plus tard. Et maintenant, la science dispose de multiples moyens pour détruire toute vie humaine. Cela comprend les armes atomiques, chimiques, bactériologiques, et il ne fait pas de doute que d’autres armements soient en cours d’élaboration alors que vous lisez cette brochure.

La révélation d’un récent événement bouleversant fait état de secrets technologiques vitaux, qui ont été volés aux États-Unis par la Chine communiste. Comme le San Diego Union-Tribune du 6 mars 1999 le relate « selon des sources administratives officielles, en travaillant avec des secrets nucléaires volés dans un laboratoire du gouvernement américain, la Chine a fait un bond dans le développement d’armes atomiques : il s’agit de la miniaturisation de ses bombes. »

De plus, nous savons que la Russie se place pratiquement en marge et que les nations belliqueuses telles que l’Irak, l’Iran et la Corée du Nord peuvent acheter « en coulisses » des armes nucléaires, chimiques et bactériologiques aux fournisseurs d’armes soviétiques.

En parlant précisément de notre époque qui se situe juste avant Son second Avènement, Jésus-Christ a prophétisé : « Car alors, la détresse sera si grande qu’il n’y en a point eu de pareille depuis le commencement du monde jusqu’à présent, et qu’il n’y en aura jamais. Et si ces jours n’étaient abrégés, personne ne serait sauvé ; mais, à cause des élus, ces jours seront abrégés » (Matthieu 24 :21-22).

Quelques décennies auparavant, il était pratiquement impossible à l’humanité de s’annihiler. De nos jours, cela n’est pas seulement possible, mais comme l’indique le Christ, c’est certain, A MOINS QUE Dieu n’intervienne avec puissance dans les affaires humaines. En effet, à cause de ceux qui se sont sincèrement soumis à Dieu et qui sont conduits par le Saint-Esprit, Dieu INTERVIENDRA – « à cause des élus ». C’est l’une des raisons CLÉ pour laquelle le Christ DOIT revenir sur cette terre !

 

Deuxième raison :

Une SÉCHERESSE et une FAMINE sans précédent

En parlant encore de l’époque qui précédera de peu Son second Avènement, Jésus a dit : « Une nation s’élèvera contre une nation, et un royaume contre un royaume, et il y aura en divers lieux, des FAMINES et des tremblements de terre » (Matthieu 24 :7).

Récemment, des famines terribles se sont déclarées en divers endroits en Afrique et en Asie. De vastes régions du Texas et d’autres contrées des États-Unis ont subi de sérieuses sécheresses ces derniers temps. Cependant, la famine actuelle et la privation n’ont pas encore atteint les États-Unis ou les autres nations développées. Pourtant, selon Jésus-Christ, tout est en marche pour CHANGER !

Comme bon nombre de nos lecteurs le comprennent, les États-Unis et d’autres descendants des Anglo-Saxons sont, en fait, les descendants des « dix tribus perdues ». Des dizaines de prophéties de l’Ancien Testament parlent directement de nos peuples, aux temps de la fin ! D’autres prophéties sont à DOUBLE accomplissement. Cela signifie qu’elles ont eu un accomplissement mineur par les événements qui ont affecté l’ancien Israël, mais leur formulation indique que ces mêmes châtiments affecteront l’Israël moderne (les États-Unis et les peuples issus des Britanniques) à la FIN du monde.

Le livre d’Amos contient l’une de ces prophéties « double ». Dans Amos 3, Dieu S’adresse clairement en prophétie à toutes les douze tribus d’Israël, et PAS seulement à « Juda » ou au peuple juif. Dieu dit : « Écoutez cette parole que l’Eternel prononce contre vous, enfants d’Israël, contre toute la famille que j’ai fait monter du pays d’Égypte ! Je vous ai choisis, vous seuls parmi toutes les familles de la terre ; c’est pourquoi je vous châtierai pour toutes vos iniquités » (Amos 3 :1-2).

Plus loin, dans cette même prophétie, Dieu déclare à l’avance à nos peuples actuels : « Et moi, je vous ai envoyé la famine dans toutes vos villes, le manque de pain dans toutes vos demeures. Malgré cela, vous n’êtes pas revenus à moi, dit l’Eternel. Et moi, je vous ai refusé la pluie, lorsqu’il y avait encore trois mois jusqu’à la moisson ; j’ai fait pleuvoir sur une ville, et je n’ai pas fait pleuvoir sur une autre ville ; un champ a reçu la pluie, et un autre qui ne l’a pas reçue s’est desséché.

« Deux, trois villes sont allées vers une autre pour boire de l’eau, et elles n’ont point apaisé leur soif. Malgré cela, vous n’êtes pas revenus à moi, dit l’Eternel. Je vous ai frappés par la rouille et par la nielle ; vos nombreux jardins, vos vignes, vos figuiers et vos oliviers ont été dévorés par les sauterelles. Malgré cela, vous n’êtes pas revenus à moi, dit l’Eternel » (Amos 4 :6-9).

Une époque de sécheresse alternant avec des inondations et la FAMINE est prophétisée sur nos nations, à moins que nous nous REPENTIONS, et que nous nous tournions vers le véritable Dieu, comme JAMAIS auparavant ! Comme nous allons le voir, ces plaies auront une portée STUPÉFIANTE, en détruisant la vie de centaines de millions de gens de par le monde !

Celui qui ne possède pas encore la « clé » essentielle pour comprendre notre identité, selon les prophéties, peut nous écrire afin de recevoir gratuitement un exemplaire de notre brochure intitulée Les États-Unis et la Grande-Bretagne selon la prophétie. Cette brochure explique qui nous sommes, d’après la Bible, et quelle sera la destinée de nos peuples. Vous aurez vraiment besoin de cette brochure pour COMPRENDRE les prophéties qui affecteront directement l’Amérique et les peuples anglo-saxons dans un très proche avenir !

 

Troisième raison :

Des horribles ÉPIDÉMIES

Veuillez noter Luc 21 :10-11: « Une nation s’élèvera contre une nation, et un royaume contre un royaume ; il y aura de grands tremblements de terre, et, en divers lieux, des PESTES et des famines. » Ainsi, après que des alternances d’inondations et de sécheresses produisent la famine et DES PRIVATIONS EN MASSE, suivront des ÉPIDÉMIES dans des proportions jamais atteintes !

Comment cela pourra-t-il arriver à notre époque scientifique moderne ?

La réponse est simple. Lorsque l’eau et les aliments sont pollués – ce qui est inhérent au déroulement des prophéties sur la sécheresse et la famine mondiales – des épidémies se déclenchent toujours très rapidement. Après que l’ouragan Andrew eut touché la Floride, en 1992, beaucoup de sinistrés devaient payer jusqu’à l’équivalent de 27 euros pour obtenir à peine quatre litres d’eau potable ! Même avec autant d’argent, l’on n’arriverait pas à trouver d’eau potable dans beaucoup de régions du Tiers-Monde. En un sens, les châtiments à venir seront PIRES car, cumulés au reste, s’installera l’horreur des maladies contagieuses sur lesquelles les médicaments n’ont pas d’effet. Un aperçu de cela a été décrit dans l’éditorial du 17 août 1998 du journal canadien The Ottawa Citizen : « Une épidémie silencieuse est traquée dans les couloirs des hôpitaux de l’Ontario. La menace provient d’une souche bactérienne hors du commun, qui s’est manifestée de façon endémique à 2000 % en quatre ans. Elle tue des centaines de gens chaque année. Et toutes les quinze minutes, elle croît en résistance face aux plus puissants antibiotiques connus en médecine […] la majorité des patients sont traités par la vancomycine, la prétendue drogue du dernier recours, mais très vite, la bactérie lui deviendra résistante. »

En décrivant le châtiment qui surviendra bientôt sur l’Amérique moderne, la Grande-Bretagne, le Canada et les autres nations israélites, Dieu inspira Ézéchiel à écrire : « Et toi, fils de l’homme, prends un instrument tranchant, un rasoir de barbier ; prends-le, et passe-le sur ta tête et sur ta barbe. Prends ensuite une balance à peser, et partage les cheveux. Brûles-en un tiers dans le feu, au milieu de la ville, lorsque les jours du siège seront accomplis ; prends-en un tiers, et frappe-le avec le rasoir tout autour de la ville ; disperses-en un tiers au vent, et je tirerai l’épée derrière eux » (Ézéchiel 5 :1-2).

Au verset 12, Dieu explique exactement de quoi il s’agit : « Un tiers de tes habitants mourra de la peste et sera consumé par la famine au milieu de toi ; un tiers tombera par l’épée autour de toi ; et j’en disperserai un tiers à tous les vents, et je tirerai l’épée derrière eux. »

Pouvons-nous nous figurer les dizaines de MILLIONS d’hommes et de femmes dont il est question ici, pour lesquels Dieu n’est pas réel, des gens qui commettent l’adultère, le mensonge, le vol, la tromperie, la débauche, qui éprouvent la haine et prennent le nom de Dieu en vain sans même s’en soucier ? Beaucoup d’entre eux fréquentent des Églises « chrétiennes » et s’imaginent être de « braves gens ». La plupart ne changeront PAS jusqu’à ce qu’ils soient véritablement humiliés par Dieu. Ils ne voudront pas accepter la correction venant de la parole divine. Comme l’a écrit l’apôtre Paul : « Ils ont les pieds légers pour répandre le sang ; la destruction et le malheur sont sur leur route ; ils ne connaissent pas le chemin de la paix ; la crainte de Dieu n’est pas devant leurs yeux » (Romains 3 :15-18).

Ces plaies des temps de la FIN affecteront, bien sûr, toute la terre – et non seulement Israël. En effet, après sa description des « quatre cavaliers » qui représentent les faux prophètes, les guerres, les famines et, finalement, les affreuses épidémies, l’apôtre Jean a écrit : « Le pouvoir leur fut donné sur le QUART de la terre, pour faire périr les hommes par l’épée, par la famine, par la mortalité, et par les bêtes sauvages de la terre » (Apocalypse 6 :8).

La plupart des érudits reconnaissent que Jean ne se référait pas au quart du sol terrestre ou de la surface des océans, mais au quart de TOUTE LA POPULATION de la terre, aux temps de la fin. Étant donné que la population du globe avoisine les SIX MILLIARDS d’individus, cette prophétie concerne donc l’anéantissement de près d’UN MILLIARD ET DEMI d’êtres humains !

 

Quatrième raison :

De grands tremblements de terre, des ouragans et des bouleversements météorologiques

Vous avez peut-être remarqué le « temps détraqué » que beaucoup de parties du monde ont subi au cours de ces dernières années. Beaucoup de records ont été battus. Les « pires » d’entre eux sont périodiquement relatés dans les journaux.

Il serait commode de parler de « coïncidences » s’il n’y avait pas les prophéties bibliques traitant précisément de ces choses ! Cependant, quand vous les comprenez, vous réalisez que nous n’avons vécu qu’un léger aperçu de ce qui va se produire. Dans la description du second Avènement du Christ et du temple magnifique qui sera construit à cette époque-là, Dieu dit : « Car ainsi parle l’Eternel des armées : Encore un peu de temps, et j’ébranlerai les cieux et la terre, la mer et le sec ; J’ÉBRANLERAI toutes les nations ; les trésors de toutes les nations viendront, et je remplirai de gloire cette maison, dit l’Eternel des armées » (Aggée 2 :6-7). En effet, TOUTES les nations seront « ébranlées » par le Dieu tout puissant à cause des plus MONUMENTAUX tremblements de terre que l’on puisse imaginer. Dieu a dit que « TOUTES les montagnes et les îles » seront « remuées de leurs places » (Apocalypse 6 :14).

Jusqu’ici, en général, les pires tremblements de terre, les ouragans, les éruptions volcaniques et les tornades ont très peu frappé les régions habitées de la terre. Mais le temps viendra, et ce sera bientôt, où ces dévastations s’abattront sur les grandes métropoles et sur les autres villes de la terre.

Même la puissance des bombes à hydrogène de la dernière génération est réduite à rien, en comparaison de la capacité destructrice des TREMBLEMENTS DE TERRE. Il faudrait prendre la force combinée de VINGT-CINQ MILLE bombes atomiques, du type Hiroshima, pour commencer à mesurer l’énergie équivalente à l’UNE des principales secousses du tremblement de terre de Mexico, survenu il y a peu d’années !

A cause de leur RÉBELLION contre Dieu et contre Ses LOIS physiques et spirituelles, les hommes auront besoin d’être littéralement SECOUES. Mais, dans Sa miséricorde, Dieu ABRÉGERA les jours de ce châtiment terrible ; le Christ viendra comme Roi des rois pour apprendre à l’homme comment vivre selon les lois spirituelles et physiques de Dieu, avant que l’humanité ne s’enfonce davantage dans la DÉPRAVATION où elle se trouve déjà !

Un jour, probablement dans les quinze prochaines années, ou même moins, lorsque votre ville, votre maison, votre petit « monde » seront soudainement secoués par un OURAGAN dévastateur, une éruption VOLCANIQUE, ou un TREMBLEMENT DE TERRE, vous commencerez à voir la NÉCESSITÉ du second Avènement de Jésus-Christ pour SAUVER l’être humain des conséquences du péché contre son Créateur !

 

Cinquième raison :

L’aggravation des douleurs et de la TERREUR

Le taux de suicide continue à monter chez les jeunes Américains, ainsi que de par le monde ; en dépit de notre technologie moderne, la vie des gens devient de plus en plus MISÉRABLE.

Récemment, l’auteur Allen Drury, vainqueur du Prix Pulitzer de littérature, a écrit ces mots peu avant son décès survenu à l’âge de quatre vingt ans : « Nous vivons dans la République de l’Eau de Cologne, à l’époque où toutes les souillures de l’Amérique sont en train de remonter à la surface. Les voix de ceux qui se soucient d’honnêteté, de décence, de générosité et de pondération expriment leur effarement consterné. Le chœur du rebut de l’humanité s’intensifie toujours plus pour les noyer. Vers le bas, et toujours plus profondément, l’Amérique s’enfonce au fur et à mesure que la saleté s’implante. »

De plus en plus de livres sortent, comme le récent ouvrage de Robert Bork The Death of Outrage. Les auteurs de ces livres, comme Drury, expriment un sentiment d’impuissance et de désespoir face à notre immoralité croissante, notre égoïsme grandissant et le rejet de presque toutes les bonnes et décentes valeurs du passé.

Au sein d’un grand nombre de nos sociétés occidentales, le suicide des jeunes nous interpelle énergiquement sur le vide amer et l’absence de but que ressentent beaucoup de gens, « l’Irlande détient le record du monde des suicides chez les jeunes ; presque un suicide sur quatre atteint la fourchette d’âge entre 15 et 24 ans, déclarait l’évêché catholique de Dublin dans une récente conférence sur le sujet » (San Diego Union-Tribune, 14 mars 1999).

Aux États-Unis, près d’une personne sur cent cinquante est en prison, un exemple qu’aucune autre démocratie n’approche. Beaucoup de nouveaux détenus sont des contrevenants sur les stupéfiants. Récemment, le FBI signalait que les personnes arrêtées pour usage de stupéfiants se droguaient en permanence. L’usage de la drogue est en nette augmentation chez nos jeunes, spécialement en ce qui concerne les drogues dures comme l’héroïne et les méthamphétamines. Faites-vous partie des jeunes qui tentent d’ÉCHAPPER au monde réel qu’ils trouvent vide et misérable, pour s’immerger dans l’ambiance de la drogue et de l’alcool ?

Dans notre système confus du « fais ce qui te plaît », l’Amérique ne sait plus ce qui est juste et ce qui ne l’est pas. Ainsi, nos villes sont de moins en moins sûres. De plus en plus de filles qui fréquentent de grandes écoles américaines deviennent enceintes. Environ 1,5 millions de petits êtres humains sont assassinés chez nous, chaque année, alors qu’ils sont encore dans l’utérus de leurs mères. Cependant, nous imprimons sur notre monnaie : « En Dieu nous nous confions. » Sommes-nous une nation hypocrite ?

L’apôtre Jacques a écrit sous l’inspiration divine : « Car quiconque observe toute la loi, mais pèche contre un seul commandement, devient coupable de tous. En effet, celui qui a dit : Tu ne commettras point d’adultère, a dit aussi : Tu ne tueras point. Or, si tu ne commets point d’adultère, mais que tu commettes un meurtre, tu deviens transgresseur de la loi. Parlez et agissez comme devant être jugés par une loi de liberté » (Jacques 2 :10-12).

Veuillez noter que la loi dont parle Jacques fait clairement allusion aux Dix Commandements. Il déclare que les chrétiens seront « jugés » par la loi (verset 12). En outre, les Dix Commandements sont spécifiquement qualifiés de « loi de liberté ».

Si les Dix Commandements étaient appliqués, ils libéreraient l’humanité de la guerre, du crime, du divorce, de l’ivrognerie, des drogues, de l’assistanat, et de la plupart des tensions mentales, émotionnelles, et de culpabilité qui habitent tant de gens.

Mais une nation ou un peuple qui ne possède pas les véritables valeurs, en particulier le manque d’obéissance à la « loi de liberté » – les Dix Commandements – deviendra, le cas échéant, une nation composée de gens misérables, confus et enclins au suicide, des gens qui n’ont pas de BUTS, pas de PROJETS dans la vie, des gens qui éprouvent un sentiment profond de vide dans leur existence quotidienne. Parce que Dieu « reprend et CHÂTIE le fils qu’il aime », Il interviendra bientôt et PUNIRA nos peuples pour les SECOUER de leurs voies indociles et misérables !

 

Sixième raison :

“Le dernier espoir de paix” des hommes a ÉCHOUÉ !

La conférence des Nations unies était tenue à San Francisco, au printemps 1945, en vue de former une entité politique internationale pour sauvegarder la PAIX. Des hommes et des femmes de race et de couleur de peau différentes étaient venus de cinquante-quatre nations ; ils représentaient presque tous les êtres humains vivants sur terre.

A l’ouverture de la conférence, le général sud africain, Jan Smuts, déclara : « Si San Francisco échoue, je n’entrevois rien d’autre qu’un DÉSASTRE COMPLET devant l’humanité. »

« Il n’est pas exagéré de dire, déclara Anthony Eden, que l’œuvre que nous commençons à mettre en place ici pourrait être LA DERNIÈRE CHANCE DU MONDE ».

Vous en souvenez-vous ?

Oui, ce furent ces paroles que nous avons entendues ou lues, en 1945, de la bouche des DIRIGEANTS de la civilisation humaine moderne ! Mais retournons encore plus loin en arrière. Souvenez-vous que même la Société des Nations, constituée après la Première Guerre mondiale, fut basée sur le même type de fonctionnement et poursuivait le même but. Elle aussi était qualifiée de « dernier espoir de paix entre les hommes » !

Comme chacun le sait, depuis le début de la Seconde Guerre mondiale, la Société des Nations a misérablement ÉCHOUÉ !

Pourquoi cela ?

La véritable RÉPONSE se trouve dans la parole divine. L’Épître de Jacques la dévoile en partie : « D’où viennent les luttes, et d’où viennent les querelles parmi vous ? N’est-ce pas de vos passions qui combattent dans vos membres ? Vous convoitez, et vous ne possédez pas ; vous êtes meurtriers et envieux, et vous ne pouvez pas obtenir ; vous avez des querelles et des luttes, et vous ne possédez pas, parce que vous ne demandez pas. Vous demandez, et vous ne recevez pas, parce que vous demandez mal, dans le but de satisfaire vos passions » (Jacques 4 :1-3).

La nature humaine est fondamentalement méchante, rancunière, concurrentielle et ÉGOÏSTE ! Jusqu’à ce que la NATURE HUMAINE change, nous connaîtrons la guerre !

« Où est le Conseil de Sécurité au Kosovo ? » disait Herbert S. Okun, un ancien ambassadeur américain et conseiller des Nations unies pour les problèmes internationaux liés à la drogue. « Ou en Éthiopie ? » – « Ou en Irak ? »

Les Nations unies et le Conseil de Sécurité ne sont pas en train de mettre fin aux conflits sanglants qui font rage autour de la planète ! Il est capital de se rendre compte que l’homme ne peut pas – et ne VEUT PAS – résoudre ses problèmes sans l’intervention du Dieu Suprême qui nous donne la vie et la respiration. L’un des grands chefs militaires de cette génération avait très clairement saisi ce fait. Dans son discours historique au Congrès américain, le général d’armée Douglas MacArthur déclara :

« La question est essentiellement théologique et implique une croissance de la spiritualité et le perfectionnement du caractère humain, synchronisant toutes nos avancées dans les domaines de la science, de l’art, de la littérature, ainsi que tous les développements matériels et culturels des derniers deux mille ans. Elle doit procéder de l’esprit si nous voulons sauver la chair » (The World’s Great Speeches, page 596, Dover Publications, 1958).

 

Septième raison :

Le Christ a PROMIS de revenir

Quoique des milliers de ministres du culte, de prêtres et d’enseignants religieux aient des croyances différentes, la parole inspirée de Dieu est très claire sur le fait que le Jésus-Christ Vivant reviendra sur cette terre, en tant que Roi des rois. Lisez Apocalypse 11 :15 ! Reste à savoir si vous CROYEZ vraiment ce que la Bible ne cesse de répéter.

Le prophète Zacharie fut inspiré à écrire : « L’Eternel paraîtra, et il combattra ces nations, comme il combat au jour de la bataille. Ses pieds se poseront en ce jour sur la montagne des Oliviers, qui est vis-à-vis de Jérusalem, du côté de l’orient » (Zacharie 14 :3-4). Et, le verset 9 poursuit : « L’Eternel sera roi de toute la TERRE ; en ce jour-là, l’Eternel sera le seul Eternel, et son nom sera le seul nom. »

Ainsi, après Son retour, le Christ gouvernera les nations sur cette TERRE. Ce ne sera pas dans les cieux. Jésus-Christ Lui-même le déclare dans Matthieu 25 :31-34 : « Lorsque le Fils de l’homme viendra dans sa gloire, avec tous les anges, il s’assiéra sur le trône de sa gloire. Toutes les nations seront assemblées devant lui. Il séparera les uns d’avec les autres, comme le berger sépare les brebis d’avec les boucs ; et il mettra les brebis à sa droite, et les boucs à sa gauche. Alors le roi dira à ceux qui seront à sa droite : Venez, vous qui êtes bénis de mon Père ; prenez possession du royaume qui vous a été préparé dès la fondation du monde. »

Puisque « toutes les NATIONS » seront assemblées devant le Christ pour être jugées à Son second Avènement, le cadre se situe évidemment ici, sur cette terre. Car, aucune nation ni individu rebelles ne seront admis dans les cieux !

Qu’arrivera-t-il à ceux qui seront « vainqueurs », à ceux qui auront pleinement laissé la vie obéissante du Christ vivre en eux par l’intermédiaire du Saint-Esprit ? « A celui qui vaincra, et qui gardera jusqu’à la fin mes œuvres, je donnerai autorité sur les nations. Il les paîtra avec une verge de fer, comme on brise les vases d’argile, ainsi que moi-même j’en ai reçu le pouvoir de mon Père » (Apocalypse 2 :26-27). Il sera donné aux saints fidèles de DOMINER ici-bas, sur les nations physiques de cette terre. Au commencement du Millénium, elles auront besoin d’être gouvernées avec « une VERGE de fer » jusqu’à ce qu’elles soient capables d’admettre le mode de vie divin basé sur les Dix Commandements.

Jésus-Christ sera Roi des rois. Au-dessous de Lui, il y aura les douze apôtres qui seront à la tête des douze nations issues d’Israël ; ils seront peut-être associés à des saints ressuscités, tels que Daniel et Paul, qui auraient en charge les nations païennes – ces nations dans lesquelles ils ont œuvré au cours de leur vie humaine.

En dessous de ces éminents personnages du gouvernement terrestre de Dieu, il y aura les saints fidèles qui auront vraiment « vaincu » et qui se seront complètement SOUMIS à Dieu, en faisant Sa volonté et en observant Ses commandements, grâce à l’Esprit du Christ qui est en eux. En effet, la parole divine nous dit : « C’est ici la persévérance des saints, qui GARDENT LES COMMANDEMENTS de Dieu et la foi de Jésus » (Apocalypse 14 :12).

 

Une partie capitale de la “BONNE NOUVELLE”

En vérité, la croyance selon laquelle un règne de mille ans du Christ sur la terre, avec les saints ressuscités, fait partie de l’ÉVANGILE AUTHENTIQUE, c’est-à-dire du message annoncé par la véritable Église apostolique et préservé par le peuple fidèle de Dieu pendant de nombreuses générations ! Elle fut cependant écartée petit à petit du prétendu christianisme par les raisonnements et l’imagination de nombreux évêques et moines, durant le Moyen Âge. Même le grand historien laïque, Edward Gibbon, parle de cela dans son abondante documentation sur cette période de l’Histoire. Il a écrit :

« L’ancienne et populaire doctrine du Millénium était intimement liée au second Avènement du Christ. Comme l’œuvre de la création avait été achevée en six jours, leur durée présente, selon une tradition attribuée au prophète Elie, fut fixée à six mille ans. Selon cette même analogie, on en déduisait que cette longue période de peine et de conflits presque achevée maintenant, serait suivie d’un joyeux sabbat de mille ans ; et que le Christ, avec la troupe triomphante des saints et des élus, rescapés ou miraculeusement ressuscités, régnera sur la terre jusqu’au temps désigné pour la dernière résurrection générale » (The Decline and Fall of the Roman Empire, volume 1, page 403).

Il est possible que beaucoup d’entre nous assisteront dans leur vie à l’accomplissement de cette partie de la « prière du Seigneur » : « Que ton règne vienne ; que ta volonté soit faite sur la TERRE comme au ciel » (Matthieu 6 :10).

Parlant à la première personne, Jésus promet de revenir rapidement : « Voici, je viens bientôt, et ma rétribution est avec moi, pour rendre à chacun selon son œuvre » (Apocalypse 22 :12). Dieu S’attend à ce que nos « œuvres » Lui soient agréables, pour que notre « rétribution » puisse être vraiment complète. Jésus-Christ S’apprête à revenir BIENTÔT. Nous avons vu sept raisons essentielles pour lesquelles le Christ DOIT REVENIR, afin de sauver l’humanité. Il n’y a pas de doute qu’Il fera ce qu’Il a PROMIS. Que Dieu hâte ce jour !

AUTRES ARTICLES DANS CETTE REVUE

Voir +