Les enfants domineront !

Commenter cet article

Au cours des dernières décennies, les journaux ont constaté l’apparition d’une tendance alarmante – la montée d’un comportement inquiétant et de plus en plus choquant chez les jeunes gens, surtout dans les nations riches.


Dans les années 60, les mouvements « free speech » et « free love » [“le langage sans tabou” et “l’amour libre”] se sont multipliés dans les campus des universités, sous l’effet de la marijuana et du LSD [une drogue hallucinogène]. Les gangs de rues ont transformé les cités universitaires en véritable « coupe-gorge ». Les décennies suivantes ont vu le rejet de valeurs communément acceptées, un déclin des standards, une multiplication des grossesses d’adolescentes, la montée en flèche des maladies sexuellement transmissibles parmi les jeunes, et une vague alarmante de suicides chez les adolescents. Ces dernières années, les salles de classes sont devenues chaotiques à cause d’étudiants indisciplinés défiant l’autorité des enseignants, et des enfants déséquilibrés ont transformé les écoles en champs de massacres en abattant leurs pairs et enseignants.

Tandis que les parents, désemparés, considèrent leur incapacité à surveiller leurs enfants, et que les experts déconcertés essayent de sonder pourquoi des enfants privilégiés deviennent si préoccupés et si dangereux, certaines personnes semblent saisir la véritable signification de cette situation alarmante. La Bible, cependant, révèle les raisons à ces problèmes croissants. Les prophéties qui ont été données il y a longtemps, s’accomplissent aujourd’hui !

Des avertissements anciens

Il y a trois mille ans, le prophète Ésaïe délivra aux enfants d’Israël, rebelles, des prophéties qui ont une signification évidente pour les générations vivant aux temps de la fin. Dieu les avertit : « Je leur donnerai des jeunes gens pour être leurs princes, et de petits enfants domineront sur eux […] le jeune garçon usera d’insolence [il sera grossier, irrespectueux, provoquant] contre le vieillard, et l’homme de néant contre l’homme honorable […] quant à mon peuple, des enfants l’oppriment » (Ésaïe 3 :4, 5, 12, version Darby). Jérémie déclara que les enfants n’accepteraient pas la correction et oublieraient Dieu (Jérémie 2 :30, 32). Ézéchiel écrivit : « Les fils se révoltèrent contre moi. Ils ne suivirent point mes préceptes » (Ézéchiel 20 :21). Bien que ces prophéties se soient déjà accomplies dans les temps anciens, leur ultime accomplissement éclate aujourd’hui à la une des journaux !

Un professeur de mathématiques en Angleterre publia récemment un article retraçant la vie dans une salle de classe pendant cinq jours. Il y décrit les épisodes répétés de défi contre l’autorité des enseignants, la flambée des grossièretés entre les étudiants et envers les enseignants, des adolescents portés sur la sexualité alors qu’ils ne maîtrisent pas la base des mathématiques, et des étudiants refusant tout simplement de faire leurs devoirs (The Sunday Telegraph, 18 avril 2004. C’est nous qui traduisons tout au long de cet article). Une enseignante de Phoenix, en Arizona, s’est rendue au tribunal pour restaurer l’ordre dans sa salle de classe, et elle a écrit un livre décrivant les dangers des salles de classes modernes – intitulé Violated No More. Un journal américain rapporte que « les enseignants de l’école publique, dans le pays, se tournent vers les tribunaux dans une ultime tentative pour se protéger eux-mêmes des enfants qui ne peuvent être gardés sous contrôle, par les règles disciplinaires existantes » (Christian Science Monitor, 23 avril 2004). Ces comportements provocateurs augmentèrent alors que les écoles abandonnèrent les punitions corporelles, et cessèrent de rapporter les incidents, ou de faire respecter toute forme de discipline, pour éviter les actions judiciaires menées par des étudiants clamant que leurs droits ont été violés ! Aujourd’hui, parents et enseignants luttent avec – ou ignorent – des comportements qui n’auraient pas été tolérés, il y a trente ans ! Des enfants terrorisent également d’autres enfants à se conformer à des styles, à des normes et à des valeurs pervertis. Mais, pourquoi les enfants sont-ils devenus si réfractèrent et si violents ? Quelle est la cause à ce problème, et la véritable signification de cette tragique situation ?

Cause et effet

Dr Robert Shaw, médecin et psychiatre expérimenté de l’enfance et de la famille, publia une analyse accablante au sujet de ce fléau croissant des enfants réfractaires, tristes et égoïstes. Ses conclusions confirment les instructions bibliques sur la façon d’élever les enfants – et sur ce qu’il ne faut pas faire. Il affirme : « Il se passe quelque chose de terrible avec nos enfants. Nous avons perdu le contact dont ils ont besoin pour croître et prospérer […] Nous avons créé de très nombreux enfants mécontents, distants, immoraux, émotionnellement fragilisés et même violents […] Bien que les médias soient loin d’être innocents, l’ampleur du blâme repose sur les principes, à la fois négligents et excessivement indulgents, de l’éducation des enfants que les experts ont encouragé ces trente dernières années […] Ces enfants sont la conséquence logique de la façon dont nous les avons élevés. Leur développement a été mutilé par les principes de l’éducation des enfants qui se sont répandus comme un virus de maison en maison dans ce pays » (The Epidemic, Shaw, jacket, page 10). En termes simples, nous avons été induits en erreur et mal informés sur la façon d’élever les enfants, et nous en récoltons les conséquences terribles et inévitables !

Il poursuit : « Notre culture est en train de produire une génération d’enfants sans attache et prédateurs », parce que les parents, trop occupés par leurs intérêts personnels, « fixent rarement des limites à leurs enfants, ou les laissent affronter la frustration ; ils ferment les yeux sur le développement moral et spirituel de leurs enfants » (page 4). Il affirme que « les enfants sont blessés dans leur développement émotionnel, parce qu’on les laisse se comporter de manière totalement inappropriée » (page 15). Selon Dr Shaw, les enfants ont besoin d’amour, de stabilité, de structure, de surveillance, de correction – et d’instructions claires sur ce qui est bien ou mal, selon des modèles développés au sein de la famille, et supportés par les institutions sociales. Mais ces facteurs importants sont en train de disparaître dans nos sociétés séculières, égoïstes et remplies de divorces.

Selon les propos de cet expert, nous élevons une génération d’enfants estropiés ! Les enfants sont mutilés par des idées « politiquement correctes », qui balayent le rôle vital et quotidien des parents qui favoriserait l’attachement, l’affection, la sécurité et le développement du caractère des enfants. Leur développement a été endommagé par une vie trop active, qui nous dérobe le temps que nous devrions partager en famille, et par l’absence du père à la maison en tant que solide exemple (Shaw, pages 26-27). Calmer les enfants ou les acheter, pour combler ce vide, détruit le caractère et décourage les initiatives. Tenter de négocier avec des enfants réfractaires détruit simplement le respect de l’autorité (Écclésiaste 8 :11). Dr Shaw prévient que les principes sur l’éducation des enfants suivis par de nombreux parents, aujourd’hui, nous « mènent tout droit à la catastrophe » (page xii).

Depuis longtemps, Dieu a dit : « Instruis l’enfant selon la voie qu’il doit suivre » (Proverbe 22 :6). Les enfants devraient être enseignés selon les lois divines (Deutéronome 4 :1-10 ; 6 :1-9), et être surveillés, corrigés et encouragés (Proverbes 29 :15, 17 ; Ephésiens 6 :1-4). Dieu donna aussi cet avertissement : « Celui qui ménage sa verge hait son fils, mais celui qui l’aime cherche à le corriger [rapidement] » (Proverbe 13 :24). Ces principes simples, mais fondamentaux, ont été rejetés et ridiculisés par les « experts » modernes spécialisés dans l’éducation des enfants, qui « font preuve d’absurdité absolue » (Shaw, page 215) – et nous en récoltons les tragiques résultats ! Mais tout cela avait été prédit par les prophètes. Ésaïe donna cet avertissement : « Ceux qui te conduisent t’égarent, et ils corrompent [ou, détruisent] la voie dans laquelle tu marches » (Ésaïe 3 :12 ; 9 :15). Osée prophétisa : « Puisqu’ils ont semé du vent, ils moissonneront la tempête » et il prévient les parents : « Puisque [vous avez] oublié la loi de [votre] Dieu, j’oublierai aussi [vos] enfants […] [vous avez] engendré des enfants illégitimes » (Osée 8 :7 ; 4 :6 ; 5 :7). Des enfants tristes, vulgaires, réfractaires, à la recherche du plaisir, incontrôlables et qui ne reconnaissent d’autre autorité que leur volonté personnelle, sont le produit de notre époque fourvoyée. La Bible a prédit que ces événements surviendraient dans les derniers jours, juste avant le retour de Jésus-Christ (2 Timothée 3 :1-4). Il est temps de nous réveiller – car ces prophéties s’accomplissent, aujourd’hui !

AUTRES ARTICLES DANS CETTE REVUE

Voir +