Jésus-Christ revient pour gouverner

Commenter cet article

Lorsque je suis entré à l’Ambassador College en 1949, j’ai entendu Herbert W. Armstrong proclamer publiquement – à de nombreuses reprises – que la Grande-Bretagne et les États-Unis seraient confrontés à de nombreux évé­nements spécifiques, à moins qu’ils ne se repentent sincèrement devant Dieu.


Voici ces événements :

  • L’Empire britannique toucherait à sa fin.
  • Les grandes « portes maritimes » – telles que le Canal de Suez, le Dé­troit d’Ormuz, le Détroit de Malacca, Singapour et le Canal de Panama – échapperaient au contrôle des États-Unis et des nations britanniques.
  • La Russie perdrait son contrôle sur les nations d’Europe de l’Est. M. Armstrong avait spécifiquement prédit la chute du mur de Berlin et la réunification des deux Allemagnes.
  • Le contrôle britannique et américain sur les événements mondiaux prendrait fin. Car l’Éternel Dieu « briserait » l’or­gueil de leur puissance, à moins qu’ils ne reviennent à Lui et obéissent à Ses voies avec un repentir sincère.
  • Une Union européenne puissante s’élèverait jusqu’à former un véritable Empire eu­ropéen – la dernière résurgence prophétisée du Saint Empire romain qui contrôla une bonne partie de l’Europe pendant des siècles.

Mes amis, peu de pronostiqueurs « séculiers » avaient imaginé ces événements majeurs il y a 50 ans (voire il y a 30 ans). Ceux-ci ont affecté la vie de centaines de mil­lions d’êtres humains. Et ils se sont tous réalisés, ou sont sur le point de s’accomplir, exactement comme l’avait prédit M. Armstrong ! Car Dieu est réel ! Et ce grand Dieu – qui inspira Lui-même les prophé­ties bibliques d’où M. Armstrong tira sa compréhension – commence actuellement à intervenir dans les affaires du monde, avec plus de puissance qu’au cours des millé­naires passés et certainement depuis l’époque du Christ ici-bas sur cette terre !

Pourquoi ? Parce que nous approchons de la fin des 6000 ans d’histoire humaine, et de l’établis­sement prochain du Millénium – lorsque Jésus-Christ règnera comme Roi des rois sur tous les êtres hu­mains physiques pendant 1000 ans (Apocalypse 11 :15 ; 20 :4).

Malheureusement, les nations que Dieu avait bénies et utilisées lors des temps modernes pour prévenir la descente de l’humani­té dans le chaos total – ces nations qui ont distribué plus de Bibles et envoyé plus de missionnaires que toutes les autres nations réunies – ont pratiquement rejeté le véri­table Dieu, à l’heure actuelle ! La plupart des responsables politiques et religieux, ainsi que les médias in­fluents et puissants – comme la télévision et Internet – « coopèrent » activement ou passivement au plus grand mouvement contre Dieu de tous les siècles ! Actuellement, des millions de gens acceptent le « ma­riage » entre deux hommes ou entre deux femmes ! Souvent, nous « fer­mons les yeux » devant les millions de nos concitoyens, toujours plus nombreux, à entretenir publique­ment des relations hors mariage, alors que Dieu qualifie clairement ces actes de fornication. Nous assis­tons à la glorification de la dépen­dance à la drogue comme étant un « style de vie ».

En fait, nous laissons passive­ment nos politiciens, nos éducateurs et nos médias « réinventer » la défi­nition des mots. Ainsi, la fornication n’est plus la « fornication » mais sim­plement « vivre ensemble ». De nou­velles façons de détourner l’usage na­turel du corps humain et des émotions sont constamment ajoutées comme des « styles de vie alternative ».

Entre-temps, l’exécution de mil­lions d’enfants avant leur naissance n’est plus considérée comme un « meurtre ». Les partisans de l’avor­tement défendent « les droits de la femme à choisir ». Mais pratiquement rien n’est dit sur les droits de cet être dans le corps de la femme enceinte – qui, près d’une fois sur deux sera une autre femme, un petit être humain à l’image de Dieu – qu’on prive de son « droit de choisir » de vivre !

Ces soi-disant « progrès » dans les affaires humaines se répandent de plus en plus, jusqu’au jour où le grand Dieu – le Créateur des cieux et de la terre – dira : « Assez ! » Alors les terribles guerres, les tempêtes, la sécheresse, la famine, les épidé­mies et les grands tremblements de terre prédits par Jésus-Christ (Luc 21 :22-27 ; Matthieu 24 :6-7) écla­teront avec une intensité encore jamais vue !

Alors que cette Œuvre du Dieu vivant avertit le monde depuis des décennies, le Créateur qui nous donne le souffle et la vie interviendra bientôt dans les affaires du monde pour stop­per la décomposition de l’humanité ! Dieu n’est pas cruel en agissant de la sorte, mais notre Créateur inter­viendra plutôt pour sauver littéra­lement l’homme de l’autodestruction. Comme l’a prédit Jésus, cette période de guerres et de bouleversements cli­matiques à venir sera si terrible que, « si ces jours n’étaient abrégés, per­sonne ne serait sauvé ; mais, à cause des élus, ces jours seront abrégés » (Matthieu 24 :22).

Quel avenir pour les prochaines années ?

Mes amis, je sais que la plupart d’entre vous – particulièrement nos anciens lecteurs – vous attendez à ce que l’Amérique et la Grande-Bretagne « se sortent tant bien que mal » de chaque épreuve et test à venir. Mais par l’autorité des Écritures, je dois vous avertir que, très bientôt, cela sera complètement différent ! Car nous sommes proches des temps de la fin ! Les prophéties divines vont s’accomplir ! Vous devez com­prendre que Jésus a dit expressément aux véritables chrétiens : « Alors on vous livrera aux tourments, et l’on vous fera mourir ; et vous serez haïs de toutes les nations, à cause de mon nom. Alors aussi plusieurs succombe­ront, et ils se trahiront, se haïront les uns les autres » (Matthieu 24 :9-10).

Nous sommes sur le point d’en­trer dans une époque de tribulations horribles que le monde n’a jamais connues (Matthieu 24 :21). Alors même que j’écris, j’ai devant moi un article de la revue Newsweek qui décrit en détail la persécution et la violence contre les « chrétiens » dans le monde islamique : « C’est le début d’un génocide qui devrait sonner l’alarme mondiale ». L’article poursuit avec une description des nombreux cas de violences horribles : « Pour le seul mois de janvier 2012, Boko Haram [une organisation terroriste nigériane] a été tenue responsable de 54 morts. En 2011, ses membres ont tué au moins 510 personnes, et incendié ou détruit plus de 350 églises dans 10 États du Nord. Ils utilisent des fusils, de l’essence, des bombes et même des machettes en criant “Allah akbar” (“Dieu est grand”) pendant qu’ils attaquent les citoyens pris au dépour­vu. Ils ont attaqué des églises, un ras­semblement de Noël (tuant 42 catho­liques), des brasseries, une mairie, des salons de beauté et des banques. Ils se sont concentrés sur le meurtre d’ecclé­siastiques, de politiciens, d’étudiants, de policiers et de soldats chrétiens, aussi bien que de chefs religieux musulmans qui condamnaient leurs propres actions » (13 février 2012).

Pendant ce temps-là, Dieu est en train de retirer Sa protection aux peuples américain, britannique et français à mesure qu’ils s’éloignent des Dix Commandements. Si vous ne l’avez pas encore fait, demandez nos brochures gratuites : Les États-Unis et la Grande-Bretagne selon la prophétie et Les pays de langue française selon la prophétie pour en apprendre davantage sur les impli­cations prophétiques. Dans une pro­phétie directement adressée à ces nations, Dieu explique : « Tous ceux qui t’aimaient t’oublient, aucun ne prend souci de toi ; car je t’ai frappée comme frappe un ennemi, je t’ai châ­tiée avec violence, à cause de la multi­tude de tes iniquités, du grand nombre de tes péchés. Pourquoi te plaindre de ta blessure, de la douleur que cause ton mal ? C’est à cause de la multi­tude de tes iniquités, du grand nombre de tes péchés, que je t’ai fait souffrir ces choses » (Jérémie 30 :14-15).

À cause des pratiques « odieuses » et des attitudes anti-Dieu affichées dans toute la société, les nations seront hu­miliées, à moins d’un retour national vers Dieu, tel qu’il n’y en a encore jamais eu dans cette ère moderne !

Comme vous pouvez le voir en observant l’accomplissement de ces prophéties bibliques spécifiques, vous devez comprendre que le Christ réel de la Bible doit revenir bientôt, sinon ce monde sera détruit.

Oui, les prophéties sur lesquelles nous avons écrit des articles et prê­ché depuis des dizaines d’années commencent tout juste à s’accomplir. Même les gens laïques voient les dan­gers croissants. En citant les « progrès inadaptés » dans le nucléaire et les problèmes climatiques, le Bulletin of the Atomic Scientists a réajusté en dé­but d’année la « Doomsday Clock » [“Horloge de la fin du monde”] à « minuit moins cinq ».

Le temps est court. Les véritables ministres de Dieu s’efforcent de déli­vrer un puissant avertissement à nos nations – et au monde entier – sur les événements qui nous attendent. Nous avons un travail colossal à accomplir ! Et le Dieu Tout-Puissant a confié à Ses fidèles serviteurs la tâche « d’avertir » tous les êtres humains de la grande tri­bulation à venir. Dieu nous parle dans Sa parole au sujet de cet événement précis et du sens de l’urgence que nous devrions avoir en délivrant ce mes­sage : « Délivre ceux qu’on traîne à la mort, ceux qu’on va égorger, sauve-les ! Si tu dis : Ah ! nous ne savions pas !… Celui qui pèse les cœurs ne le voit-il pas ? Celui qui veille sur ton âme ne le connaît-il pas ? Et ne rendra-t-il pas à chacun selon ses œuvres ? » (Proverbe 24 :11-12).

Et comme l’a déclaré Jésus concernant cette tribulation qui vient : « Si ces jours n’étaient abrégés, per­sonne ne serait sauvé ». Le véritable Jésus-Christ de la Bible doit revenir, de peur que toute vie humaine sur cette planète ne soit effacée par les nations belliqueuses, charnelles et qui ont rejeté Dieu !

Notez qu’en dehors des grandes nations qui possèdent l’arme atomique depuis des années, trois autres pays – Israël, le Pakistan et l’Inde – ont amassé des stocks importants de bombes atomiques, et sont capables de livrer ces ogives aux capitales fi­nancières, industrielles et politiques de leurs ennemis potentiels. Nous assistons maintenant à l’apparition d’une quatrième nation, l’Iran, sur le point de développer ses armes nucléaires – au risque même de dé­truire son commerce extérieur et son économie intérieure. Cette nation semble totalement décidée à acqué­rir des armes nucléaires. Et de nom­breux analystes ont écrit récemment à propos d’une inévitable attaque israélienne contre les installations nucléaires iraniennes. Car, comme l’ont déclaré à plusieurs reprises cer­tains responsables israéliens : « Ce n’est pas un simple sujet politique pour nous, mais une question de notre propre survie ! »

Si Israël attaque l’Iran dans les prochains mois – peut-être même avant que vous ne receviez cet article – cela provoquera sûrement un « em­brasement » au Moyen-Orient. Un tel événement accélérerait certainement le processus de rassemblement des nations européennes dans la résur­gence finale du Saint Empire romain, ainsi que l’unification des nations arabes que la Bible appelle le « roi du Sud » (Daniel 11 :40). Cela ne ferait qu’accélérer la fin même de la société actuelle.

La fin de la démocratie ?

Dans un discours devant la Chambre des Communes britannique en novembre 1947, Sir Winston Churchill a dit : « Personne ne pré­tend que la démocratie est parfaite ou judicieuse. En fait, on dit que la démocratie est la pire forme de gou­vernement de toutes celles qui ont été tentées ». La plupart des premiers dirigeants de l’Amérique avaient profondément compris qu’une démo­cratie ne peut s’appliquer en tous lieux et à toutes nations. Le deuxième Pré­sident des États-Unis, John Adams, écrivit aux officiers du Massachusetts, en octobre 1798 : « Nous n’avons pas de gouvernement avec la puissance nécessaire pour contenir les passions humaines, déchaînées sans moralité et sans religion. Notre Constitution n’a été faite que pour un peuple moral et religieux. Elle est complète­ment inappropriée pour en gouverner un autre ».

Globalement, les peuples améri­cain et britannique actuels ne craignent pas Dieu ni ne suivent « la moralité et la véritable religion ». Peu de gens prétendent étudier la Sainte Bible et comprendre ce qu’elle dit effective­ment. Nos nations s’empressent de retirer la plupart des pratiques et réfé­rences chrétiennes des lieux publics. Et la plupart des responsables mé­diatiques et des éducateurs agissent comme s’ils méprisaient le Dieu de la Bible et Ses enseignements !

Dieu avait mis nos ancêtres en garde : « Si vous méprisez mes lois, et si votre âme a en horreur mes ordonnances, en sorte que vous ne pratiquiez point tous mes comman­dements et que vous rompiez mon alliance, voici alors ce que je vous ferai : J’enverrai sur vous la terreur, la langueur et la fièvre, qui rendront vos yeux languissants et votre âme souffrante ; et vous sèmerez en vain vos semences : vos ennemis les dé­voreront » (Lévitique 26 :15-16). Par conséquent, nous ne devrions pas être surpris d’être victimes d’at­taques « terroristes » et de nombreux autres troubles. Les terribles « mala­dies dévastatrices » comme le cancer et le sida emportent la santé, la vita­lité et même la vie de millions de nos concitoyens.

Le puissant avertissement pro­phétique de Lévitique 26 continue : « Si, malgré cela, vous ne m’écoutez point, je vous châtierai sept fois plus pour vos péchés. Je briserai l’orgueil de votre force, je rendrai votre ciel comme du fer, et votre terre comme de l’airain » (versets 18-19). La détérioration et l’humiliation nationales, associées à la sécheresse, à la famine et la pénurie des denrées alimentaires sont notre lot futur – avec les épidémies (Matthieu 24 :7). Il est donc impératif que nous nous tournions vers Dieu et priions qu’un gouvernement vraiment chrétien, dirigé par le Christ Lui-même, soit bientôt établi sur la terre pour appor­ter au monde entier la paix, la pros­périté et la joie à un degré encore jamais atteint.

Comment cela arrivera-t-il ?

Cela peut vous paraître sim­pliste si vous n’avez jamais com­pris la Bible. Mais l’établissement d’un gouvernement littéral sur cette terre est l’essence même du véritable Évangile de Jésus-Christ. L’apôtre Pierre l’a enseigné aux pre­miers chrétiens : « Repentez-vous donc et convertissez-vous, pour que vos péchés soient effacés, afin que des temps de rafraîchissement viennent de la part du Seigneur, et qu’il envoie celui qui vous a été des­tiné, Jésus-Christ, que le ciel doit re­cevoir jusqu’aux temps du rétablis­sement de toutes choses, dont Dieu a parlé anciennement par la bouche de ses saints prophètes d’autrefois » (Actes 3 :19-21).

La terre connaîtra bientôt une époque de « restauration » ! Les pro­phéties de Daniel décrivent quatre grands royaumes sur la scène mon­diale suivis du Royaume de Dieu qui « ne sera jamais détruit » (Daniel 2 :36-44). Les prophéties du livre de l’Apocalypse annoncent aussi l’éta­blissement du Royaume de Dieu, dont on parle en détail de la première à la dernière page de la Bible.

Le prophète Ésaïe écrivit sous l’inspiration divine : « Il arrivera, dans la suite des temps, que la mon­tagne de la maison de l’Éternel sera fondée sur le sommet des montagnes [les grandes nations], qu’elle s’élève­ra par-dessus les collines [les autres nations], et que toutes les nations y afflueront. Des peuples s’y rendront en foule, et diront : Venez, et mon­tons à la montagne de l’Éternel, à la maison du Dieu de Jacob, afin qu’il nous enseigne ses voies, et que nous marchions dans ses sentiers. Car de Sion sortira la loi, et de Jérusalem la parole de l’Éternel. Il sera le juge des nations, l’arbitre d’un grand nombre de peuples. De leurs glaives ils forgeront des hoyaux, et de leurs lances des serpes : une nation ne tirera plus l’épée contre une autre, et l’on n’apprendra plus la guerre » (Ésaïe 2 :2-4).

Dieu régnera !

Ainsi, un « royaume » littéral – ou gouvernement – sera établi sur cette terre dans les « derniers jours ». Il sera fondé sur la loi divine qui sor­tira de Jérusalem. Et le Roi des rois – Jésus-Christ – en sera le Souverain suprême.

Les Écritures décrivent ce qui ar­rivera après les fléaux de la septième « trompette » : « Le septième ange sonna de la trompette. Et il y eut dans le ciel de fortes voix qui disaient : Le royaume du monde est remis à notre Seigneur et à son Christ ; et il régnera aux siècles des siècles » (Apocalypse 11 :15). Jésus-Christ – le Roi des rois – sera assisté par de nombreux autres rois, les véritables saints de Dieu qui, en tant que chrétiens fidèles au cours de la présente époque, ont cru réelle­ment à la parole de Dieu, et ont agi en conséquence !

Dieu nous promet : « À celui qui vaincra, et qui gardera jusqu’à la fin mes œuvres, je donnerai autorité sur les nations. Il les paîtra avec une verge de fer, comme on brise les vases d’ar­gile, ainsi que moi-même j’en ai reçu le pouvoir de mon Père » (Apocalypse 2 :26-27). Donc, ceux d’entre nous qui sommes disposés à croire notre Dieu et notre Créateur – et à faire ce qu’Il nous dit – avons devant nous un avenir extraordinaire, celui d’assister Jésus-Christ pour gouverner et appor­ter la paix à ce monde déchiré par la guerre !

Dans Apocalypse 5 :10, le « can­tique des saints » révèle que, dans Son plan merveilleux, Dieu « nous [fera] rois et sacrificateurs à notre Dieu ; et nous régnerons sur la terre » (Apocalypse 5 :10, Bible Ostervald). Remarquez que le Royaume de Dieu sera établi sur cette terrepas dans les cieux ! Notez également qu’il de­vient très difficile pour les ministres libéraux d’enseigner et de prétendre que ces prophéties spécifiques ne sont que « poésies » et « métaphores », et ne s’appliqueraient pas à un gouvernement mondial littéral à venir !

Réveillez-vous !

Les « véritables saints » – ceux à qui sera accordé le droit de régner dans le gouvernement de Jésus-Christ à venir bientôt – sont décrits à maintes reprises dans la Bible en ces termes : « C’est ici la persévérance des saints, qui gardent les commandements de Dieu et la foi de Jésus » (Apocalypse 14 :12). Les Dix Commandements de Dieu n’ont pas été « cloués » sur la croix. Au contraire, ce sont nos péchés qui ont été cloués sur la croix par Jésus-Christ notre Sauveur. En Le laissant vivre Sa vie en nous (Galates 2 :20) par l’intermédiaire du Saint-Esprit – qui nous donne la force d’obéir à Ses commandements – cela marquera le caractère chrétien de ceux qui se seront préparés pour assister le Christ à apporter sur la terre cette véri­table façon de vivre dans le Royaume de Dieu à venir !

En décrivant le futur règne de Jésus-Christ sur cette terre, le Psaume 72 nous dit : « Il jugera ton peuple avec justice, et tes malheureux avec équité. Les montagnes porteront la paix pour le peuple, et les collines aussi, par l’effet de ta justice. Il fera droit aux malheureux du peuple, il sauvera les enfants du pauvre, et il écrasera l’op­presseur » (Psaume 72 :2-4).

Le gouvernement divin prodi­guera beaucoup de compréhension et de miséricorde envers ceux qui en auront besoin : « Car il délivrera le pauvre qui crie, et le malheureux qui n’a point d’aide. Il aura pitié du mi­sérable et de l’indigent, et il sauvera la vie des pauvres ; il les affranchira de l’oppression et de la violence, et leur sang aura du prix à ses yeux » (versets 12-14).

Après que le Christ sera des­cendu sur le mont des Oliviers dans toute Sa gloire, les nations appren­dront à obéir à leur Créateur : « Tous les rois se prosterneront devant lui, toutes les nations le serviront » (verset 11). Et grâce à cette obéis­sance sincère envers le Créateur : « Les blés abonderont dans le pays, au sommet des montagnes, et leurs épis s’agiteront comme les arbres du Liban ; les hommes fleuriront dans les villes comme l’herbe de la terre » (verset 16).

Ceux qui se préparent à faire partie de ce gouvernement mondial à venir, doivent apprendre à « juger avec équité » et à réfléchir avant de prendre des décisions, dans tous les aspects de leur vie dès maintenant. L’apôtre Paul dit aux chrétiens de son époque, sous l’inspiration divine : « Ne savez-vous pas que les saints jugeront le monde ? Et si c’est par vous que le monde est jugé, êtes-vous indignes de rendre les moindres jugements ? Ne savez-vous pas que nous jugerons les anges ? Et nous ne jugerions pas, à plus forte raison, les choses de cette vie ? » (1 Corinthiens 6 :2-3).

De nombreuses paraboles de Jésus révèlent que les véritables chré­tiens doivent se préparer à régner sur des villes et des nations sous l’autorité de Jésus-Christ. Dans la parabole de Luc 19 :11-27, lorsque l’homme « de haute naissance » revient – symboli­sant le retour de Jésus-Christ – il dit au serviteur fidèle : « C’est bien, bon serviteur ; parce que tu as été fidèle en peu de chose, reçois le gouvernement de dix villes » (verset 17). Encore une fois, la « récompense » des véritables chrétiens ne consiste pas à planer toute la journée dans les airs en gar­dant les bras croisés ! Au contraire, ils se réjouissent d’assister Jésus-Christ à gouverner sur les villes et les nations sur cette terre !

C’est après cette sorte de gou­vernement que le monde « crie » litté­ralement ! La paix et la joie qu’il ap­portera seront bien au-delà de tout ce qu’a connu la planète. Rappelez-vous que sans l’intervention du véritable Dieu de la Bible, tous les peuples de la terre seraient anéantis dans un cos­moscide.

Ceux qui sont disposés à croire ce que dit réellement la Bible devraient donc commencer, dès à présent, à se préparer pour ce gouvernement mon­dial à venir. Nous devons nous sou­mettre totalement au Christ vivant en Le laissant vivre Sa vie en nous par l’intermédiaire du Saint-Esprit. Nous devons étudier les prophéties que j’ai mentionnées, et toutes les autres aus­si. Je vous encourage à vous inscrire à notre Cours de Bible pour découvrir tous les détails du merveilleux plan divin. L’inscription est absolument gratuite et sans aucun engagement de votre part. Puisse Dieu aider chacun d’entre nous qui attendons avec impa­tience l’accomplissement de la Bonne Nouvelle annoncée par Jésus-Christ et Ses serviteurs – l’établissement du futur gouvernement mondial sous l’autorité de Jésus-Christ qui sera le Roi des rois.

AUTRES ARTICLES DANS CETTE REVUE

Voir +