Le magistral plan divin

Commenter cet article

Notre Créateur a-t-Il un plan magistral pour accomplir Son but suprême pour l’humanité ? Très peu d’êtres humains semblent connaître ce but. Mais cela est à la fois significatif et très encourageant lorsque vous comprenez vraiment ce que notre Créateur accomplit !


Alors que des milliers d’entre vous, parmi les lecteurs duMonde de Demain, le savent probablement, la vaste majorité des prétendus chrétiens ne savent quasiment pas ce que la Bible déclare réellement. Au fil des ans, de nombreux sondages indépendants ont montré que peu de gens allant à l’Église étudiaient la Bible. Certains lisent occasionnellement un Psaume ou un passage « inspirant » de la Bible. Mais très peu étudient vraiment la Bible pour chercher sincèrement à comprendre le but de Dieu, Son mode de vie et Sa volonté pour l’existence des êtres humains.

Malheureusement, parce qu’ils ne comprennent pas le plan divin, des millions de prétendus chrétiens ne savent pas que tout va changer lorsque Jésus-Christ reviendra sur cette terre. Premièrement – comme nous l’avons régulièrement prouvé dans cette revue, la récompense ultime des véritables chrétiens n’est pas de rester oisifs en « flottant dans les airs ». La Bible déclare à propos du second Avènement de Jésus-Christ : « Le royaume du monde est remis à notre Seigneur et à son Christ ; et il régnera aux siècles des siècles » (Apocalypse 11 :15).

Ainsi, le Christ régnera bientôt sur « le royaume du monde » – pas là-haut dans les cieux ! Deuxièmement, Ses saints L’assisteront pour enseigner et gouverner les nations ici-bas sur terre. Apocalypse 5 :9-10 mentionne que le Christ nous a rachetés par Son sang et qu’Il a fait de nous « des rois et des sacrificateurs pour notre Dieu, et ils régneront sur la terre » (traduction Darby). Peu après le second Avènement du Christ, le monde entier commencera à apprendre à suivre le mode de vie de Dieu.

Notez ce que la Bible annonce à propos de cette époque heureuse à venir. Après avoir décrit comment Jérusalem sera assiégée et que « la moitié de la ville ira en captivité », la Bible nous dit que le Christ ira combattre les nations et « Ses pieds se poseront […] sur la montagne des Oliviers » (Zacharie 14 :1-4). Au verset 9, l’histoire continue : « L’Éternel sera roi de toutela terre. » Puis, la parole inspirée du Dieu tout-puissant nous dit : « Tous ceux qui resteront de toutes les nations venues contre Jérusalem monteront chaque année pour adorer le roi, l’Éternel des armées, et pour célébrer la fête des tabernacles. S’il y a des familles de la terre qui ne montent pas à Jérusalem pour adorer le roi, l’Éternel des armées, la pluie ne tombera pas sur elles. Si la famille d’Égypte ne monte pas, si elle ne vient pas, la pluie ne tombera pas sur elle ; elle sera frappée de la plaie dont l’Éternel frappera les nations qui ne monteront pas pour célébrer la fête des tabernacles. Ce sera le châtiment de l’Égypte, le châtiment de toutes les nations qui ne monteront pas pour célébrer la fête des tabernacles » (versets 16-19).

Mes amis, pouvez-vous croire ce que la Bible déclare ? Pensez-y ! La plupart d’entre vous avez grandi dans un milieu « traditionnel » catholique ou protestant, en observant Noël et les Pâques. Cependant ces jours – comme de nombreuses autres fêtes de ces Églises – ne sont jamais mentionnés dans la Bible !

Pourquoi ? Pourquoi tant de gens ignorent les sept Fêtes établies par Dieu dans Sa parole, dont les Écritures nous montrent qu’elles seront bientôt observées par le monde entier, dans le Royaume à venir du Christ – une époque du « rétablissement de toutes choses » (Actes 3 :20-21) ?

La formidable vérité est que le magistral plan divin pour l’humanité est révélé dans les sept Fêtes annuelles que Dieu a données à Son peuple, dans la Bible. Si vous souhaitez faire maintenantceque Dieu dit, vous deviendrez des « pionniers » en obéissant à votre Créateur et vous ferez assurément partie des rois et des sacrificateurs qui assisteront le Christ à gouverner sur le monde entier pour apporter la paix, la prospérité et la joie que ce monde désire, sans jamais avoir pu les procurer. Le calendrier de Dieu révèle Son plan magistral pour notre monde – et pour vous !

Le calendrier de Dieu : sept Fêtes commandées

Dans la Bible, vous verrez que Jésus-Christ et les apôtres ont observé les Fêtes religieuses décrites dans l’Ancien Testament. Il ne s’agit pas de fêtes « juives », mais d’observances religieuses ordonnées à tous les êtres humains et qui seront bientôt observées par le monde entier – comme nous l’avons vu dans Zacharie 14 – lorsque les pieds du Christ se poseront à nouveau sur cette terre. En fait, l’Église de Dieu du Nouveau Testament fut inaugurée pendant une de ces Fêtes – le Jour de la Pentecôte (Actes 2 :1-4).

La Pentecôte ne fut pas un « événement unique ». Plus loin, dans le livre des Actes, le récit inspiré de Luc nous apprend que Paul était sur le point d’observer à nouveau la Pentecôte : « Paul avait résolu de passer devant Éphèse sans s’y arrêter, afin de ne pas perdre de temps en Asie ; car il se hâtait pour se trouver, si cela lui était possible, à Jérusalem le jour de la Pentecôte » (Actes 20 :16).

Peu avant, Luc écrivit à propos de ses voyages avec Paul : « Pour nous, après les jours des pains sans levain, nous nous embarquâmes à Philippes, et, au bout de cinq jours, nous les rejoignîmes à Troas, où nous passâmes sept jours » (Actes 20 :6). Ainsi, Paul et ses compagnons observèrent les « Jours des Pains sans Levain » dans une ville non-juive – de la même manière qu’ils observèrent tous les Jours saints à travers le récit des Actes.

Il est intéressant de noter que dans la ville non-juive de Corinthe, Paul – l’apôtre des païens – ordonna aux chrétiens : « C’est bien à tort que vous vous glorifiez. Ne savez-vous pas qu’un peu de levain fait lever toute la pâte ? Faites disparaître le vieux levain, afin que vous soyez une pâte nouvelle, puisque vous êtes sans levain, car Christ, notre Pâque, a été immolé. Célébrons donc la fête, non avec du vieux levain, non avec un levain de malice et de méchanceté, mais avec les pains sans levain de la pureté et de la vérité » (1 Corinthiens 5 :6-8).

Nous trouvons ici dans le Nouveau Testament un ordre adressé aux non-juifs à Corinthe de « célébrer la fête » – assurément la Fête des Pains sans Levain ordonnée par Dieu dans l’Ancien Testament et qui était toujours observée à cette époque. D’autres pratiques apostoliques ont également été balayées par une soi-disant chrétienté qui a importé de plus en plus de fêtes païennes en remplacement des Fêtes commandées par le Dieu tout-puissant. En parlant de l’époque comprise entre 313 et 476 apr. J.-C., le célèbre historien protestant Jesse Lyman Hurlbut confirme : « Les formes et les cérémonies propres au paganisme se sont alors mêlées à l’adoration. Un certain nombre de vieilles fêtes païennes ont été transformées en fêtes chrétiennes, et l’on a changé leur nom. Vers l’an 405, les images des saints et des martyrs ont fait leur apparition dans les églises, où elles ont été adorées » (L’histoire de l’Église chrétienne, éditions Vida, page 64. Traduction Philippe Le Perru).

Ainsi, les premiers dirigeants « chrétiens » furent arrangeants avec les païens autour d’eux, bien que Dieu ait mis en garde nos ancêtres contre les coutumes des nations païennes environnantes : « Garde-toi de te laisser prendre au piège en les imitant, après qu’elles auront été détruites devant toi. Garde-toi de t’informer de leurs dieux et de dire : Comment ces nations servaient-elles leurs dieux ? Moi aussi, je veux faire de même. Tu n’agiras pas ainsi à l’égard de l’Éternel, ton Dieu ; car elles servaient leurs dieux en faisant toutes les abominations qui sont odieuses à l’Éternel » (Deutéronome 12 :30-31).

Jésus-Christ avait averti les dirigeants religieux de Son époque : « Vous rejetez fort bien le commandement de Dieu pour garder votre tradition » (Marc 7 :9). Soyez attentifs à la remarque de Jésus sur le fait de rejeter le commandement de Dieu en suivant la tradition des hommes. C’est exactement le cas lorsque nous considérons les jours sanctifiés par Dieu. Dans les faits, presque personne n’observe les Jours saints bibliques ordonnés par Dieu, que le Christ et l’Église originelle ont observés. Une fois observés et compris, ces jours révèlent le « magistral plan » divin pour l’humanité.

En effet, vous devez choisir. Même en pleine tempête, au milieu de la mer Méditerranée, l’apôtre Paul décida d’observer le Jour des Expiations (Actes 27 :9). De nombreux commentaires protestants reconnaissent que « le jeûne » – commandé par le Dieu de l’Ancien Testament – se réfère ici au Jour des Expiations. Cependant, Paul n’était pas dans une synagogue, mais au beau milieu de l’océan, prisonnier à bord d’un navire romain et entouré de païens. Exactement comme nous devrions tous le faire, il décida de suivre l’exemple du Christ en observant ce jour sanctifié par Dieu.

Dans 1 Corinthiens 11 :23-26, Paul nous dit comment observer la cérémonie de la Pâque. Encore une fois, « la Pâque » est une des sept Fêtes annuelles que Dieu a ordonné à Son peuple d’observer pour toujours.

Dans Jean 7, nous voyons comment Jésus-Christ – qui a établi un exemple pour nous – est allé « secrètement » observer la Fête des Tabernacles, même si cela mettait Sa vie en danger ! Plus tôt, il ordonna à Ses frères : « Montez, vous, à cette fête ; pour moi, je n’y monte pas [encore], parce que mon temps n’est pas encore accompli » (Jean 7 :8). Jésus aurait-Il ordonné à Ses propres frères de faire quelque chose de contraire à la volonté divine ? Bien sûr que non. Encore une fois, le Christ a établi un exemple en nous montrant ce que signifie être un véritable chrétien et en obéissant au mode de vie de Dieu. Ainsi, Jésus observa la Fête des Tabernacles, comme nous verrons le monde entier l’observer dans quelques années !

À travers le Nouveau Testament, nous voyons que le Christ et Ses vrais disciples observèrent les sept Fêtes annuelles données par le Dieu tout-puissant. Soit dit en passant, le chiffre sept est souvent utilisé dans la Bible pour marquer l’achèvement ou la perfection. Comme la plupart d’entre vous le savent, le sabbat hebdomadaire de Dieu tombe le septième jour de la semaine, pas un jour aléatoire ou un jour choisi par les hommes.

Souvenez-vous que Jésus-Christ a été envoyé dans ce monde pour y être une « lumière », en établissant un exemple. Les véritables chrétiens suivent cet exemple, comme l’apôtre Paul l’enseigna aux chrétiens de son époque : « Soyez mes imitateurs, comme je le suis moi-même de Christ » (1 Corinthiens 11 :1). Chacun d’entre nous doit posséder la foi et le courage de suivre l’exemple de Jésus-Christ et de l’Église de Dieu originelle. Les Fêtes de Dieu, énumérées dans l’Ancien Testament, ont été gardées avec zèle par le vrai peuple de Dieu du Nouveau Testament, comme nous le montre l’exemple du Christ et de Ses véritables disciples.

Chaque Fête a une signification spécifique

Mes amis, Satan le diable a effectué un travail magistral en séduisant la plupart des gens pour leur faire croire que tout ce qui est « juif » est mauvais ! Cependant, il est clair que Dieu donna Ses enseignements de base dans les siècles passés – à travers la Bible – et Il les donna à Son peuple, Israël, dans la lettre – sans leur révéler la signification entière de ce qu’Il leur demandait de faire. Jésus déclara à la femme non-juive qu’Il rencontra au puits de Jacob : « Vous adorez ce que vous ne connaissez pas ; nous, nous adorons ce que nous connaissons, car le salut vient des Juifs. Mais l’heure vient, et elle est déjà venue, où les vrais adorateurs adoreront le Père en esprit et en vérité ; car ce sont là les adorateurs que le Père demande. Dieu est Esprit, et il faut que ceux qui l’adorent l’adorent en esprit et en vérité » (Jean 4 :22-24).

 

 

Oui, le salut vient premièrement « des Juifs » car Dieu leur avait donné Ses enseignements de base dans l’ancien Israël, puis Il les expliqua entièrement à travers Jésus-Christ et Ses apôtres. Souvenez-vous que Jésus était juif. Ne tombez jamais dans l’esprit « anti-juif », car cela vous conduirait directement en dehors du Royaume de Dieu et de la vie éternelle !

Une des premières instructions du Christ se trouve dans Matthieu 4 :4 : « L’homme ne vivra pas de pain seulement, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu. » La seule « parole de Dieu » écrite, existant à cette époque, était ce que nous appelons l’Ancien Testament. Ainsi, les enseignements fondamentaux de base se trouvent assurément dans l’Ancien Testament et Jésus-Christ cita à maintes reprises les « écritures » de l’Ancien Testament – tout comme le firent Ses apôtres dans le Nouveau Testament.

Nous trouvons une « liste » complète des Jours saints et des Fêtes de Dieu dans Lévitique 23. Vous devriez étudier ce chapitre entier et noter que ces Fêtes sont une « loi perpétuelle ». Lorsque Dieu décrit l’époque du second Avènement du Christ et le rassemblement de Son peuple au début du règne terrestre du Christ, Il déclare : « Je mettrai mon Esprit en vous, et je ferai en sorte que vous suiviez mes ordonnances, et que vous observiez et pratiquiez mes lois » (Ézéchiel 36 :27). Le peuple de Dieu apprendra à pratiquer Ses « lois », lorsque le Christ régnera sur cette terre, dans le Monde de Demain.

Comprenez bien ! Nous ne disons pas que chaque « lettre de la loi » dans l’Ancien Testament doit être mise en pratique par les chrétiens du Nouveau Testament ! Paul expliqua clairement dans l’épître aux Hébreux que les sacrifices d’animaux, les ablutions et d’autres rituels avaient été donnés au sacerdoce pour un temps limité. « Ils étaient avec les aliments, les boissons et les diverses ablutions, des ordonnances charnelles imposées seulement jusqu’à une époque de réformation » (Hébreux 9 :10). Certains sacrifices ou ablutions avaient lieu chaque jour de la semaine. D’autres sacrifices particuliers avaient lieu seulement les jours de sabbat hebdomadaires et annuels. Mais ces sacrifices étaient mis en place pour une durée définie – « jusqu’à une époque de réformation ».

En observant les Jours saints, l’exemple du Christ et des apôtres nous montre que ces jours en eux-mêmes n’ont pas disparu avec les sacrifices. Les instructions inspirées de Zacharie 14 montrent que les jours sanctifiés par Dieu continueront à être observés par tous les êtres humains après le second Avènement du Christ, lorsque qu’une « époque de réformation » viendra. Comme nous l’avons vu précédemment dans Zacharie 14, les lois décrivant les Fêtes religieuses de Dieu n’ont pas été « abolies », d’aucune manière. Au contraire, ces Fêtes religieuses illustrent le magnifique plan de notre Créateur.

Laissez-moi maintenant vous donner une vue d’ensemble des sept Fêtes annuelles de Dieu, nous permettant de mieux comprendre Son plan magistral. En premier lieu, nous trouvons l’observance solennelle de la souffrance et de la mort du Christ pour nous, que la Bible appelle « la Pâque ». Elle représente notre acceptation du corps brisé du Christ et du sang qu’Il a versé, en devenant notre Sauveur. Mais souvenez-vous que ce n’est que la première étape du plan de Dieu pour nous ! Nous devons ensuite croître dans la grâce et la connaissance (2 Pierre 3 :18), en commençant à nous détourner de notre ancien mode de vie et à éliminer nos habitudes pécheresses. Ce processus de « transformation » est illustré par les Jours des Pains sans Levain, une Fête de sept jours qui commence et s’achève avec un Jour saint.

Le magistral plan divin révèle que nous, ceux qui sont engendrés par l’Esprit dans l’Église – le « petit troupeau » (Luc 12 :32) – nous sommes seulement les « prémices » d’une grande moisson spirituelle qui aura lieu après le second Avènement du Christ. Ainsi, la troisième Fête annuelle de Dieu est la Fête de la Pentecôte, ou Fête des « prémices », qui représente la minuscule moisson spirituelle récoltée par Dieu à l’époque actuelle. Dieu n’essaie pas de sauver le monde entier maintenant. Autrement, Il le ferait – et des milliards de non-croyants dans le passé et maintenant, en Chine, en Inde et dans d’autres nations, commenceraient à comprendre l’identité du vrai Dieu et à accepter entièrement Son Fils comme leur Seigneur et Sauveur !

Le septième mois représente les temps de la FIN !

L’étape suivante, dans le magistral plan divin, commence avec la Fête des Trompettes (Lévitique 23 :24). Cette Fête représente les événements cataclysmiques qui auront lieu à la fin de notre époque, au second Avènement du Christ. Les trompettes étaient utilisées dans l’ancien Israël pour annoncer les guerres. À notre époque, Jésus-Christ reviendra au point culminant d’une série de guerres et de conflits mondiaux, et les morts en Christ seront ressuscités « à la dernière trompette » (1 Corinthiens 15 :51-52).

Ensuite, Dieu enchaînera Satan de façon surnaturelle et le jettera dans un abîme « afin qu’il ne séduise plus les nations » (Apocalypse 20 :3). Finalement, lorsque Satan sera lié, l’humanité pourra se « réconcilier » avec Dieu. Cela est clairement illustré par la cinquième Fête annuelle – le Jour des Expiations.

Après le retour du Christ, Dieu répandra Son Esprit et commencera à éclairer l’humanité entière avec la véritable compréhension de Son grand plan. Dieu déclare qu’à cette époque, « la terre sera remplie de la connaissance de l’Éternel, comme le fond de la mer par les eaux qui le couvrent » (Ésaïe 11 :9). Notre joyeuse observance de la sixième Fête annuelle dans le plan de Dieu en est l’illustration – les sept jours de la Fête des Tabernacles ou « fête de la récolte » (Exode 34 :22).

Le calendrier de Dieu est basé sur les saisons de récolte en Israël. Il représente, pour les chrétiens, le plan de la moisson spirituelle de Dieu – d’abord la petite récolte de printemps représentée par la Fête des prémices, puis à la fin de cette époque, la grande moisson d’automne représentée par la Fête de la récolte.

Mais peut-être vous demandez-vous ce que le magistral plan divin réserve à ceux qui ont été laissés de côté jusqu’à présent. La réponse se trouve dans la septième et dernière Fête que Dieu donna à Son peuple. Que se passera-t-il pour les milliards de gens, des époques passées, qui n’ont jamais entendu parler du véritable Dieu, de Jésus-Christ et du but de Dieu dans leur vie ? Que se passera-t-il pour les milliards d’êtres humains qui « ne sont pas sauvés », car « devant Dieu, il n’y a point de favoritisme » (Romains 2 :11).

La réponse se trouve dans la Fête connue sous le nom de Dernier Grand Jour (Jean 7 :37). Tous ceux qui ont vécu depuis l’aube de l’humanité, sans connaître le but de leur existence reviendront à la vie. Cette Fête représente l’époque où Dieu ouvrira – pour la première fois – les esprits de milliards d’êtres humains à comprendre Sa parole et Il leur donnera une véritable opportunité d’avoir leur nom écrit dans le « livre de vie » (Apocalypse 20 :11-12).

À partir de notre acceptation du Christ comme notre Sauveur jusqu’à Son second Avènement – et plus tard jusqu’au Dernier Grand Jour représentant l’époque où tous les êtres humains auront l’opportunité d’être sauvés – ces Fêtes inspirées et données par Dieu révèlent le magistral plan divin. Les fêtes religieuses païennes instaurées par Satan pour séduire l’humanité n’ont aucune valeur. Elles représentent un faux dieu, un faux christ et elles conduisent à l’acceptation d’un faux évangile qui contredit frontalement le véritable message prêché par le Christ et les apôtres !

Le calendrier de Dieu DE NOS JOURS !

Les sept Fêtes religieuses ordonnées par le Dieu tout-puissant à Son peuple, représentent le magistral plan divin que Dieu met en œuvre ici-bas. Si vous souhaitez en apprendre davantage et si vous voulez prouver par vous-même les détails à propos de ces Fêtes, leur description complète dans la Bible et savoir comment les observer, écrivez-nous et demandez un exemplaire gratuit de notre brochure intitulée Les Jours saints : Le magistral plan divin. Cette brochure « ouvrira vos yeux » à la vérité que très peu de chrétiens sur terre ont comprise. Car Satan le diable possède aussi son « plan magistral » et la Bible révèle qu’il a séduit « toute la terre » (Apocalypse 12 :9).

Agissez ! Écrivez-nous pour demander un exemplaire gratuit de cette brochure essentielle pour vous aider à comprendre le grand plan de Dieu. Si vous souhaitez observer les Jours saints de Dieu avec nous, dans cette Œuvre, écrivez au bureau de l’Église du Dieu Vivant le plus proche de votre domicile. Veuillez noter que nous ne prendrons pas l’initiative de vous appeler, sauf demande expresse de votre part. Si vous souhaitez également rencontrer un de nos représentants, il organisera un rendez-vous à l’endroit et à la date qui vous conviendront. Aucune pression ne sera exercée pour vous forcer à vous « joindre » à nous. En fait, notre ministre ou notre représentant local vous suggèrera probablement de lire davantage, de prendre votre temps et d’être certain que vous voulez vraiment vivre de toute parole qui sort de la bouche de Dieu.

Une fois que vous commencerez à agir selon la vérité, vous serez heureux de rencontrer des gens qui partagent la même foi, avec qui vous pourrez fraterniser, étudier, apprendre et mettre en pratique le mode de vie de Dieu. Vous ferez partie d’une « famille » spirituelle heureuse avec qui vous aurez l’opportunité d’acquérir une compréhension spirituelle et une vérité basées sur la Bible, comme jamais auparavant. En obéissant à votre Créateur – en agissant selon la vérité – vous vous préparerez réellement à être un roi et un sacrificateur dans le Monde de Demain. Vous accomplirez alors votre part dans le magistral plan divin, au cours de votre vie.

 

AUTRES ARTICLES DANS CETTE REVUE

Voir +