Des pères qui élèvent leurs fils

Sheldon Monson
Commenter cet article

Qu’est-ce qu’un homme ? Quelles devraient être ses croyances ? Quelles sont ses responsabilités ? Comment devrait-il se comporter ? Ces questions sont parmi les plus importantes dans la vie d’un garçon. Les Écritures nous montrent que les pères sont appelés à jouer un rôle essentiel en aidant leurs fils à devenir des hommes.

Je m’adresse ici aux pères : Combien de temps et d’énergie avez-vous investi dans la vie de vos fils ? Votre présence dans leur vie est une des clés de leur réussite. Par contre, cette présence à elle seule n’est pas suffisante. Là où les pères doivent s’impliquer le plus dans la vie de leurs fils, c’est en leur inculquant de bonnes valeurs spirituelles et morales. Si nous voulons que nos fils deviennent un jour des hommes de caractère, des hommes de principe, de bons époux et de bons pères, ces valeurs doivent leur être instillées dès le plus jeune âge. Ces valeurs doivent être enseignées. Nous ne pouvons pas négligemment espérer que nos fils grandissent et deviennent des hommes de bien sans les guider et les diriger sur cette voie. Quand un fils fait quelque chose de bien, un père sage le reconnaît. Il l’encourage et le félicite pour ce bon comportement. Un père aimant prend aussi le temps de corriger et d’instruire son fils lorsqu’il fait quelque chose de mal.

En tant que pères, nous devons enseigner nos fils à être honnêtes et justes. Nous devons leur enseigner à faire le bien, même lorsque personne ne les voit ! Proverbe 11 :3 déclare : « L’intégrité des hommes droits les dirige, mais les détours des perfides causent leur ruine. » Lorsqu’un père fixe des limites et s’attache à la vérité, le caractère de son fils se renforce. Les garçons doivent savoir qu’il existe un Dieu omnipotent et omniprésent qui nous a donné des règles de conduite par lesquelles nous devons vivre – la Bible. Nous devons également leur enseigner que l’observance des commandements de Dieu mène à la vie et que Ses lois ne sont pas un fardeau pesant, mais une bénédiction. Ils devraient grandir en expérimentant eux-mêmes que la vie selon la voie divine est une vie abondante !

Une des principales responsabilités d’un père est de préparer ses fils au mariage. Nos fils doivent apprendre à aimer, à respecter et à honorer les personnes du sexe opposé. Dans Éphèsiens 5 :25, l’apôtre Paul fut inspiré à écrire : « Maris, que chacun aime sa femme, comme Christ a aimé l’Église, et s’est livré lui-même pour elle ». Dans 1 Pierre 3 :7, les Écritures nous enseignent : « Montrez à votre tour de la sagesse dans vos rapports avec votre femme, comme avec un sexe plus faible; honorez-la comme devant aussi hériter avec vous de la grâce de la vie […] afin que rien ne vienne faire obstacle à vos prières. » Les garçons doivent apprendre qu’un véritable homme a du courage et qu’il est prêt à sacrifier ses désirs, ses besoins – et même sa vie – pour ceux qu’il aime.

Les garçons doivent apprendre qu’il est de la responsabilité d’un homme de subvenir à sa famille. Dans 1 Timothée 5 :8, nous lisons : « Si quelqu’un n’a pas soin des siens, et principalement de ceux de sa famille, il a renié la foi, et il est pire qu’un infidèle. » Travailler dur est bon pour nous – physiquement et psychologiquement. Mais l’éthique du travail ne vient pas toute seule. Les pères doivent aider leurs fils à développer cette éthique du travail dès leur plus jeune âge. Même de très jeunes garçons peuvent apprendre à remplir de petites tâches dans la maison ou le jardin. Les adolescents pourront avoir des responsabilités plus complexes, ou travailler à l’extérieur pendant les périodes de vacances scolaires. S’ils n’apprennent pas la valeur du travail, les garçons ne deviendront pas des hommes prospères.

Dans tout cela, les pères doivent s’interroger : « Suis-je un bon exemple ? » Certains garçons grandissent sans l’exemple paternel ; ils affrontent alors des défis particuliers en apprenant à devenir des hommes. En tant que pères, nous devrions être particulièrement respectueux envers la charge énorme que portent les veuves et les mères célibataires. Puisque Dieu nous a donné le formidable privilège d’aider nos fils à devenir des adultes matures, comment pourrions-nous nous dérober à cette responsabilité ?

Les bons pères connaissent non seulement leurs croyances, mais ils les mettent en pratique. Dieu nous regarde et nos fils nous regardent. Avec l’aide divine, nous pouvons devenir le genre de père dont nos fils ont réellement besoin. Pour en apprendre davantage à ce sujet, lisez notre article Les familles déstabilisées, ou écoutez notre émission radiophonique intitulée L’éducation.