Une union fragile en Europe

Le bureau Nouvelles et Prophéties
Commenter cet article

Jadis, le prophète Daniel annonça un empire européen des temps de la fin, composé de dix rois (ou dix nations) représentés par les pieds de « fer mêlé avec l’argile » (Daniel 2 :41-43).

Le mélange « de fer et d’argile » symbolise une union de nations qui n’est pas naturelle. La semaine écoulée d’élections parlementaires reflète la nature de fer et d’argile de l’Union européenne et montre que « l’Europe est un continent divisé » (EU Observer, 26 mai 2014). « Les dirigeants de l’UE se réunissant mardi (27 mai) à Bruxelles digèrent encore les résultats des élections européennes, qui ont vu les partis contestataires l’emporter en Grande-Bretagne, en France, en Belgique, en Grèce, au Danemark et faire des avancées considérables dans d’autres pays » (EU Observer, 27 mai 2014).

« La révolte grondait depuis longtemps. Les voix de mécontentement augmentent. Les anti-austérités protestent. Les partis eurosceptiques progressent de façon continue. Malgré tout, il n’était pas possible de masquer le choc lorsqu’un parti résolument anti-européen est arrivé en tête en France » (BBC, 26 mai 2014). Marine Le Pen, dirigeante du parti d’extrême droite français, le Front national, a déclaré que « nous assistons ce soir à un rejet massif de l’Union européenne » (EU Observer, 25 mai 2014).

Certains voient ce vote comme un « avertissement » pour les dirigeants européens, mais d’autres pensent toujours qu’une majorité des dirigeants sont favorables à l’intégration européenne. Cependant, ces élections ont révélé que les citoyens européens attendent des réformes. L’avenir de l’Europe promet d’être très riche et intéressant. Pour en apprendre davantage à ce sujet, lisez notre brochure La bête de l’Apocalypse : Mythe, métaphore ou réalité à venir ?