Arabes et Européens forgent un nouveau lien

Le bureau Nouvelles et Prophéties
Commenter cet article

Il y a quelques semaines, l’Union européenne et la Ligue arabe se sont rencontrées en Égypte pour un sommet crucial – le premier d’une série de sommets qui devaient se poursuivre à l’avenir selon un calendrier régulier (German Foreign Policy, 26 février 2019 ; Courrier International, 24 février 2019). « Le sommet a été convoqué conformément aux plans stratégiques de Berlin pour jouer un rôle de premier plan dans “l’arc de la crise” aux frontières sud et sud-est de l’Europe, et contrer non seulement l’influence de la Russie et de la Chine, mais aussi celle des États-Unis ». Pour souligner leur coopération mutuelle, « Bruxelles fait allusion au fait que l’UE est la principale partenaire commerciale de la Ligue arabe » – une déclaration qui n’est que partiellement vraie. Malgré de fortes divergences entre les politiques sociales et les visions du monde européennes et arabes, les dirigeants des 49 nations présentes (dont 24 provenant de l’UE) sont parvenus à des accords généraux sur le maintien du statu quo des lieux saints à Jérusalem et sur les moyens de mettre fin au conflit israélo-palestinien en réunissant les deux parties à la table des négociations (Politico, 25 février 2019 ; French.xinhuanet, 26 février 2019). Le président de la Commission européenne, Donald Tusk, a déclaré vers la fin du sommet : « Il est temps de concrétiser le partenariat entre le monde arabe et l’Europe. Nous sommes confrontés à bon nombre des mêmes défis, dans un contexte géopolitique qui est devenu encore plus dangereux et instable […] En tant que voisins proches, nous n’avons pas d’autre choix que de travailler ensemble sur ces questions et d’autres encore ».

Ce sommet et les relations futures entre l’Europe et les nations arabes sont particulièrement intéressants à la lumière des prophéties bibliques. Le prophète Daniel, écrivant sur les relations mondiales à la fin de l’époque, parlait d’un « roi du Nord » européen (aussi connu dans l’Apocalypse sous le nom de la “bête”) et du « roi du Sud » arabe. Bien que les prophéties bibliques parlent de conflits à venir entre ces deux puissances qui secoueront la Terre (Daniel 11), elles présagent aussi de périodes de coopération précoce entre nations liées, y compris contre Israël (Psaume 83 :4-9). Du moins, au tout début, de telles relations apporteront-elles richesse et prospérité à une grande partie du monde (voir Apocalypse 18). La participation de l’UE à la Ligue arabe nous rappelle une fois de plus que les prophéties divines de la fin des temps se dérouleront et se réaliseront, et que c’est un outil que Dieu pourrait utiliser pour y parvenir. Pour en savoir plus sur cette relation dynamique et en pleine croissance, lisez notre article intitulé « Des conflits à la fin des temps », de même que notre brochure La bête de l’Apocalypse : mythe, métaphore ou réalité à venir.