Inondations mortelles au Mozambique

Le bureau Nouvelles et Prophéties
Commenter cet article

 Il y a un peu plus de six semaines, le cyclone Idai a frappé de plein fouet les pays d’Afrique de l’Est que sont le Mozambique, le Zimbabwe et le Malawi (Journal de Montréal, 10 avril 2019). Le cyclone a déplacé « des centaines de milliers de personnes [...] inondant une zone de 3000 km² » et tué plus de 1000 personnes (The Guardian, 27 mars 2019). Le choléra est maintenant endémique. Puis, la semaine dernière, le cyclone Kenneth, avec des vents à plus de 220 kilomètres (soit 140 miles) à l’heure, a frappé le nord du Mozambique (BBC, 29 avril 2019). Bien que les vents se soient rapidement calmés, des pluies torrentielles – deux fois plus abondantes que lors du premier cyclone – ont provoqué des inondations plus graves dans cette région gorgée d’eau, entravant considérablement les opérations humanitaires et de sauvetage en cours. C’est la première fois que deux cyclones majeurs frappent le Mozambique en une seule saison.  

Des pluies destructrices et des inondations ont non seulement submergé la côte orientale africaine mais aussi l’Afrique du Sud. Cependant, d’importantes inondations en Indonésie ont également causé de nombreuses destructions et de nombreux décès (Le Point, 29 avril 2019). Alors que les chrétiens inquiets devraient certainement prier pour ceux qui vivent ces événements tragiques, les pluies dévastatrices et les inondations en Afrique et dans d’autres régions du monde peuvent donner un aperçu des catastrophes mondiales à venir qui frapperont la Terre juste avant le retour de Jésus-Christ. Beaucoup de ces événements à venir sont mentionnés dans Matthieu 24, Marc 13, Luc 21 et Apocalypse 6. Pour en savoir plus sur les événements de la fin des temps à venir, assurez-vous de lire notre brochure Quatorze signes annonçant le retour du Christ.