Les 150 ans du Canada

Commenter cet article

2017 sera marqué par des célébrations à travers le Canada. En effet, le 1er juillet de cette année marquera le 150ème anniversaire de naissance de la nation, lorsque quatre provinces formèrent une confédération sous le nom de Dominion du Canada.


 

Des célébrations sont prévues dans le pays tout au long de l’année pour marquer cet événement. Cela nous donne aussi l’occasion de regarder rétrospectivement les réussites et les échecs au cours de ces 150 années. Nous devrions aussi nous poser des questions importantes : « Comment en sommes-nous arrivés là ? », « Où allons-nous ? » et surtout « Y a-t-il une meilleure alternative ? »

Dans l’ensemble, les Canadiens peuvent être satisfaits de ces 150 années. Le territoire de départ, composé de quatre provinces, s’étend désormais de l’océan Atlantique au Pacifique et, au nord, jusqu’à l’océan Arctique. Un système ferroviaire transcontinental, la découverte de l’insuline et l’établissement d’un système de santé financé par des fonds publics sont quelques réussites dont les Canadiens peuvent être reconnaissants. Comme toute nation, le passé – et le présent – du Canada présente aussi des moments regrettables. La corruption, l’injustice et les scandales furent présents de temps à autre et la façon dont cela a pu affecter votre famille nuance probablement votre opinion des réussites canadiennes. Ces 150 années n’ont pas été parfaites et nous devons nous demander quelles seront les conséquences des décisions prises aujourd’hui pour l’avenir du pays.

Malgré ses défauts, le Canada est régulièrement classé en tête des nations ayant la meilleure réputation (TVA Nouvelles, 3 août 2016), la meilleure qualité de vie (Courrier International, 31 mai 2016) et faisant partie des plus sécuritaires (Direct Matin, 2 août 2016). Quel est le secret de la réussite canadienne ?

 

Une bonne terre et un gouvernement stable

Lorsque nous observons la façon dont se développent les pays, il est utile de commencer par regarder quel est l’atout de départ de chaque nation – le territoire lui-même. Un pays possédant des ressources limitées en eau, un manque de terres agricoles ou des conditions climatiques extrêmes aura plus de difficultés à se développer. Indépendamment de ses actions, le Canada a été béni avec de riches terres agricoles, des ressources d’eau douce presque illimitées et de grandes réserves de ressources naturelles telles que le bois, le gaz naturel, le cuivre, le plomb, l’or et l’argent. Ces bénédictions ont donné une base solide à la jeune nation pour prospérer. Les lecteurs réguliers du Monde de Demain savent que ces bénédictions ne nous ont pas été accordées à cause de notre propre importance. Au contraire, elles découlent des promesses faites à Abraham (Genèse 12 :1-3 ; 13 :14-16) qui ont été transmises à Isaac, à Jacob et à ses fils (Genèse 49 :1-27), ainsi qu’aux fils de Joseph, Éphraïm et Manassé (Genèse 35 :10-11). Pour en apprendre davantage sur la façon dont le Canada, les États-Unis, le Royaume-Uni, l’Australie, la Nouvelle-Zélande et d’autres nations ont bénéficié de ces promesses, lisez notre brochure gratuite Les États-Unis et la Grande-Bretagne selon la prophétie.

Cependant, les ressources naturelles seules ne sont pas suffisantes pour qu’une nation prospère. Les expériences actuelles de plusieurs pays montrent que la découverte de nouvelles ressources, qui génèrent de grandes richesses, n’améliore pas nécessairement la qualité de vie du citoyen moyen. Comme d’autres nations dans le monde, le Canada a grandement bénéficié de la stabilité de son gouvernement et de l’État de droit. Il suffit de regarder ce qu’il se passe en Ukraine, dans la Rép. Dém. du Congo ou en Syrie pour voir que l’échec d’un gouvernement conduit à l’effondrement de la société elle-même, avec la fin de l’innovation, de la prospérité, de la paix et de la sécurité. Le fait que le Canada ait évité un tel effondrement au cours de son histoire et qu’il soit resté relativement unifié a créé un environnement favorable pour sa croissance et sa réussite. Soyons clairs – le gouvernement canadien n’est pas exempt de problèmes. Mais un rapide coup d’œil sur les dictatures mondiales et les États défaillants montrent que nous pouvons être reconnaissants. 150 années de stabilité gouvernementale n’est pas une petite bénédiction.

 

Les choses pourraient-elles aller mieux ?

Imaginez à présent ce qu’il serait possible d’accomplir sur une période de temps beaucoup plus longue. Que pourrions-nous accomplir en 1000 ans ? Que se passerait-il si le gouvernement imparfait du Canada, ou de toute autre nation, était remplacé par un gouvernement parfait, dirigé par Jésus-Christ Lui-même ? Il est difficile d’imaginer ce qui pourrait être accompli dans de telles conditions. Le livre de l’Apocalypse révèle clairement qu’un tel règne sera bientôt établi ! L’apôtre Jean rapporte que les saints vivront et régneront avec le Christ pendant 1000 ans (Apocalypse 20 :4).

De nombreuses prophéties bibliques fournissent une description détaillée de cette époque idyllique. L’apôtre Pierre la décrivit comme des « temps du rétablissement de toutes choses » (Actes 3 :21). Ésaïe décrivit que le désert fleurira (Ésaïe 35 :1-2) et que ce sera une période de guérison (Ésaïe 35 :5-6). Zacharie révèle le sentiment de paix et de sécurité dont bénéficieront les jeunes comme les vieillards (Zacharie 8 :4-5). Tout cela sera apporté par un gouvernement de justice dirigé par Jésus-Christ (Ésaïe 9 :6-7).

Le Messie à venir ne sera pas le seul dirigeant impliqué. Ézéchiel rapporte que le roi David sera ressuscité des morts et que, sous le Christ, il sera de nouveau roi sur toute la nation d’Israël (Ézéchiel 37 :22-25). Il ne s’agit pas seulement de l’État d’Israël actuel – la petite nation juive au Moyen-Orient – mais aussi, comme nous l’avons souvent expliqué dans nos articles, nos émissions et nos brochures, d’un grand nombre de nations dominantes dans le monde. Jésus Lui-même a promis que Ses douze apôtres ressuscités recevraient l’autorité sur chacune des douze tribus d’Israël (Matthieu 19 :28).

Paul décrivit cette résurrection, en révélant que « les morts ressusciteront incorruptibles » (1 Corinthiens 15 :42-44, 51-53). Jésus-Christ et les saints, qui auront été ressuscités en tant qu’êtres spirituels incorruptibles, formeront le premier gouvernement mondial qui soit parfait. Celui-ci régnera sur le monde pendant 1000 ans (Apocalypse 20 :4) ! Il nous est impossible de saisir pleinement les effets spectaculaires que cela aura sur le monde. Comme l’apôtre Paul l’écrivit, ces choses « ne sont point montées au cœur de l’homme, des choses que Dieu a préparées pour ceux qui l’aiment » (1 Corinthiens 2 :9). Cependant, il explique qu’il sera malgré tout possible de les connaître car « Dieu nous les a révélées par l’Esprit » (verset 10) !

Nous pouvons découvrir cette merveilleuse époque à travers Son Esprit, qui est donné à ceux qui Lui obéissent (Actes 5 :32). En observant les Jours saints ordonnés dans les Écritures, nous pouvons apprendre à connaître le plan de salut divin, car chaque Fête biblique représente une étape essentielle de ce plan. Paul parla de ces Jours saints (ou sabbats annuels) comme l’ombre des choses à venir (Colossiens 2 :16-17). Ils préfigurent effectivement de tels événements. Vous serez peut-être surpris d’apprendre qu’à notre époque des chrétiens continuent de célébrer la Fête des Tabernacles, chaque automne (Lévitique 23 :33-42 ; Jean 7 :2, 8-10). Une Fête qui représente le règne de Jésus-Christ sur cette Terre – 1000 ans de paix et de prospérité sans précédent ! Pour en apprendre davantage sur ces Jours saints, lisez notre brochure gratuite Les Jours saints : Le magistral plan divin.

AUTRES ARTICLES DANS CETTE REVUE

Voir +