11 septembre 2011 : Dix ans après le terrorisme

Commenter cet article

Avant les événements du 11 septembre 2001, les Américains n’étaient pas directement exposés au terrorisme – tout au plus avaient-ils vu les images filmées de l’attentat à la bombe contre un bâtiment d’Oklahoma City en avril 1995, ou entendu parler dans les journaux de l’attaque à la bombe ratée contre le World Trade Center en février 1993. Cependant, ce mardi 11 septembre au matin, des millions de gens regardaient l’incendie du premier gratte-ciel, diffusé en direct à la télévision, lorsqu’un autre avion apparut – et s’encastra dans la seconde tour du World Trade Center !

En un instant, en regardant la télévision en direct, les téléspectateurs comprirent que les deux impacts n’étaient pas une coïncidence – et ils virent combien leur nation était devenue vulnérable aux attaques terroristes. Quatre avions de ligne avaient été détournés pour des missions suicides, détruisant les principaux symboles de la force et de la puissance des États-Unis. Pour la première fois, de nombreux Américains virent de leurs propres yeux la réalisation des avertissements de Dieu à cette nation désobéissante : « J’enverrai sur vous la terreur […] Je briserai l’orgueil de votre force » (Lévitique 26 :16-19).

Après le 11 septembre, certaines personnes ont trouvé un peu de réconfort en entendant les récits des actes héroïques de Todd Beamer, un passager du vol 93 d’United Airlines, de Mychal Judge, un aumônier des pompiers de New-York et de nombreuses autres personnes dont la bravoure est passée quasi inaperçue. Pendant ce temps, d’autres personnes ont mis en doute la « thèse officielle », comme c’est la tendance depuis l’affaire du Watergate, en proposant continuellement des théories du complot contradictoires où l’on rencontre des scélérats de toute sorte.

Et qu’en est-il de la « guerre contre le terrorisme » déclarée par le président des États-Unis George W. Bush ? En début d’année, les Navy Seals, forces spéciales de l’US Navy, ont fièrement annoncé la mort d’Oussama Ben Laden en Afghanistan, mais une décennie plus tard, l’Occident semble incapable de remporter une guerre décisive contre des groupes d’islamistes extrémistes disparates. Pendant ce temps, des millions d’Américains font l’expérience des circonstances de guerre sur leur territoire, depuis que l’Agence nationale américaine de sécurité dans les transports – une nouvelle administration gouvernementale, très puissante, qui considère chaque voyageur aérien comme un terroriste potentiel – soumet les passagers à des scanners corporels et des fouilles dans ce que certains appellent une « dérive sécuritaire ».

Dans nos activités quotidiennes, peut-être n’avons-nous pas remarqué à quel point le monde a changé autour de nous depuis le 11 septembre 2001. Mais souvenez-vous de l’analogie de la grenouille et de la casserole d’eau bouillante. Si vous placez une grenouille dans la casserole, elle sautera immédiatement, car elle ne supportera pas la chaleur. Mais si vous placez la grenouille dans une casserole d’eau tiède et que vous augmentez progressivement la température, vous finirez par cuire la grenouille qui en mourra !

En septembre 2001, le taux de chômage aux États-Unis était de 5,4%. Dix ans plus tard, ce taux est monté à 9,1%. Et selon les statistiques officieuses (prenant en compte le “chômage caché” et les travailleurs sous-employés), il faudrait multiplier ce chiffre par deux.

En septembre 2001, les « mariages entre personnes de même sexe » étaient marginaux et désapprouvés par la majorité des Américains. Dix ans plus tard, six états américains ont autorisé la célébration des mariages homosexuels, et une dizaine d’autres permettent des « unions civiles » accordant les mêmes privilèges aux couples de même sexe qu’aux mariages hétérosexuels.

En septembre 2001, la dette publique des États-Unis était de 5,7 milliards de dollars. En septembre 2011, elle dépasse les 14,7 milliards de dollars.

Depuis septembre 2001, plus de 14,5 millions de bébés ont été avortés aux États-Unis (Guttmacher Institutelien en anglais).

Nous pourrions continuer la liste et montrer du doigt beaucoup d’autres changements au cours de la dernière décennie – des changements graduels, jour après jour, progressant lentement mais sûrement. Aujourd’hui, quelle est la température de la casserole ? Lors de ce sombre anniversaire, les Américains devraient regarder le monde autour d’eux, puis regarder dix ans en arrière et se poser la question : « Il y a dix ans, pensais-je que notre nation prendrait cette direction-là ? »

Au Monde de Demain, nous voulons aider nos lecteurs à comprendre l’époque à laquelle nous vivons, ainsi que l’avenir qui est prophétisé. Depuis le mois de septembre 2001, les émissions télévisées du Monde de Demain en anglais ont été vues par plus de 19,3 millions de foyers aux États-Unis et au Canada, et nous avons reçu plus de 1,61 millions de demandes de littérature. Pour en apprendre davantage sur les problèmes rencontrés par les États-Unis, lisez nos publications suivantes : « Le terrorisme : Pourquoi ? » (publié quelques heures après l’attentat contre le World Trade Center) et « Promouvoir le mal, condamner le bien !  » Et n’oubliez pas que la Bible annonce la venue prochaine du Royaume millénaire de Jésus-Christ sur Terre, dans une société régie par les lois d’amour de Dieu, comme cela est expliqué dans notre article intitulé Un monde nouveau à l’horizon !