Des festins pour les oiseaux…

Commenter cet article

Les oiseaux ne sont pas seulement des êtres vivants magnifiques et impressionnants ; Dieu les a également utilisés à travers l’histoire pour enseigner de nombreuses leçons aux êtres humains. Dieu créa les oiseaux le cinquième jour de la création (Genèse 1 :20). Il leur donna un magnifique plumage, la capacité de construire des nids bien qu’ils n’aient pas de mains, et Il leur donna la formidable possibilité de voler

À certains d’entre eux, il donna de beaux chants à siffler et des danses (parfois comiques) pour charmer leur partenaire. De nombreux oiseaux migrent sur des distances impressionnantes et possèdent une vision extrêmement précise. Quelques-uns peuvent « parler » et imiter des sons, certains font même preuve d’une intelligence remarquable – montrant qu’ils sont loin d’être stupides.

À travers l’histoire, Dieu a utilisé nos amis à plumes en s’occupant de l’humanité. Noé rassembla plusieurs paires d’oiseaux dans l’arche, avec d’autres animaux. Une fois que la pluie cessa, il ouvrit une fenêtre de l’arche et envoya un corbeau en éclaireur pour trouver une terre asséchée. Plus tard, il envoya également une colombe. Quant Noé sortit de l’arche, il offrit des animaux en sacrifice, y compris des oiseaux (Genèse 8 :20).

Quand les enfants d’Israël se plaignirent dans le désert car ils n’avaient pas de viande à manger, Dieu envoya une nuée de cailles sur le camp (Nombres 11 :31-32). Dieu nourrit le prophète Élie en ordonnant à des corbeaux de lui ramener de la nourriture le matin et le soir lorsqu’il était dans le désert (1 Rois 17).

Jésus utilisa les oiseaux dans Ses paraboles. Il rappela à Ses disciples que les oiseaux dans le ciel ne sèment pas et ne récoltent pas, mais Dieu les nourrit – et Il s’occupe davantage des êtres humains (Matthieu 6 :26). Le Christ appela Ses disciples à être simples comme des colombes (Matthieu 10 :16). Il montra comment Dieu prend soin de chaque passereau et comment Il prend davantage soin de chaque être humain (Matthieu 10 :29-31). Le Christ utilisa l’analogie de la poule qui rassemble ses poussins sous son aile pour montrer la protection, bien plus grande, que Dieu accorde à l’humanité (Matthieu 23 :37). Malheureusement, l’humanité rebelle ne prête pas attention à Dieu.

L’apôtre Paul montra que les êtres humains semblent vouloir adorer tout et n’importe quoi, sauf le Dieu qui a créé toutes ces choses. Au lieu d’adorer un Dieu incorruptible, ces gens avaient choisi d’adorer des êtres mortels, « des oiseaux, des quadrupèdes, et des reptiles » (Romains 1 :23).

Le prophète Jérémie déclara que la cigogne, la tourterelle, l’hirondelle et la grue « observent le temps de leur arrivée », mais au contraire, les êtres humains ne connaissent pas les lois de Dieu (Jérémie 8 :7).

Une sinistre vérité est que les êtres humains deviennent souvent une source de nourriture pour les oiseaux, après leur mort. Quand Dieu jugea la maison du roi Jéroboam qui avait adoré des idoles et conduit la nation à pécher, Il déclara que « celui qui mourra dans les champs sera mangé par les oiseaux du ciel » (1 Rois 14 :11). Le même jugement fut prononcé contre le roi Baescha, qui agissait comme Jéroboam (1 Rois 16 :4). Le roi Achab provoqua le Dieu d’Israël, plus que tous les rois d’Israël avant lui, et Dieu prononça le même jugement contre lui (1 Rois 21 :24).

Le prophète Jérémie encouragea en permanence la nation de Juda à modifier son mode de vie. Le peuple ne l’écouta pas et Dieu exécuta un jugement contre eux. Les cadavres des gens servirent de nourriture aux oiseaux et personne ne pouvait les chasser (Jérémie 7 :33 ; 15 :3 ; 16 :4).

Malheureusement, les êtres humains, dans l’ensemble, n’ont pas encore appris à obéir à leur Créateur. En conséquence, un festin à venir pour les oiseaux est prophétisé dans les Écritures (Apocalypse 19). L’apôtre Jean reçut une vision de la puissance de la bête à venir et de ses armées défaites par Jésus-Christ à Son retour. À cette époque, les oiseaux seront une nouvelle fois invités à un festin sur le lieu de destruction des êtres humains rebelles qui auront été faussement conduits par Satan à combattre contre leur Créateur (Apocalypse 19 :17-21).

La parole de Dieu ne parle pas seulement des oiseaux. Pour en apprendre davantage sur le plan de Dieu pour les êtres humains, et sur Ses interventions dans l’histoire humaine qu’Il a prophétisées, lisez notre brochure intitulée La Bible : Réalité ou Fiction ?