Est-ce l’année de la fin du monde ?

Wallace Smith
Commenter cet article

D’une certaine manière, une étape vient d’être franchie. Il reste moins d’un an avant la soi-disant « fin du monde maya », le 21 décembre 2012 (ou 23 décembre 2012, selon votre interlocuteur). L’humanité doit-elle craindre cette date qui fait couler beaucoup d’encre ? Comment les chrétiens devraient-ils réagir 

L’idée de la « fin du monde » prévue pour décembre 2012 pose un nombre incalculable de problèmes.

Premièrement, toutes les évidences crédibles – et elles sont nombreuses – montrent que les Mayas n’avaient annoncé aucune « fin du monde » pour décembre 2012 ! Parmi les milliers d’inscriptions, de gravures et d’écrits retrouvés dans les anciennes cultures mésoaméricaines, une seule inscription – Tortuguero, monument 6 – mentionne cette date ; il existerait une autre mention retrouvée au dos d’une tuile utilisée dans la construction d’un petit bâtiment à Comalcalco, mais elle est contestée. Cependant, aucune de ces inscriptions ne décrit une « fin du monde » ou une « apocalypse » qui serait reconnue dans la culture maya.

Il n’y aurait que deux références parmi les 15.000 objets mayas gravés à notre disposition ? Si les Mayas pensaient que décembre 2012 serait la date de la « fin du monde », ils étaient vraiment peu bavards à ce sujet ! À propos du monument 6, un professeur d’anthropologie et spécialiste des écrits mayas, Dr Stephen Houston de l’Université Brown, a déclaré : « Cela n’a rien à voir avec des prophéties ou des événements soi-disant effrayants qui nous attendraient en 2012 apr. J.-C. Les Mayas sont particulièrement silencieux à sujet… ou plus, assez ennuyeux. » Dr Susan Milbrath, du Muséum d’histoire naturelle de Floride, a un avis similaire : « Nous n’avons aucune preuve ou élément montrant que les Mayas aient pu croire à une fin du monde en 2012. »

Alors d’où vient l’idée de la fin du monde annoncée en 2012 par les Mayas ? Il s’agit en fait d’un méli-mélo d’idées New Age et d’idées astrologiques mélangées avec des concepts apocalyptiques occidentaux complètement étrangers à la culture maya. Vous pouvez approfondir ce sujet en lisant notre article intitulé La vérité sur 2012 : Hollywood contre l’humanité. Comme l’a expliqué l’Institut national d’anthropologie et d’histoire de Mexico, « les pensées messianiques occidentales ont déformé la vision du monde des civilisations antiques, comme les Mayas ». En vérité, le phénomène autour de 2012 est plus lié au « marketing » qu’aux « prophètes ».

Et même si les Mayas avaient dit quelque chose à propos de 2012, la parole de Dieu montre que la « fin du monde » n’aura pas lieu en 2012 ! Le déroulement des événements de la fin de cette ère sont clairement expliqués dans les Écritures ; il y aura d’abord une période de deux ans et demi, appelée la Grande Tribulation, qui éprouvera la monde – en particulier les États-Unis et les nations de l’ancien Commonwealth britannique – à un niveau jamais vu auparavant, suivie d’une période d’un an, appelée « Jour du Seigneur » par les rédacteurs de la Bible, pendant laquelle Dieu Lui-même interviendra miraculeusement et de façon spectaculaire dans les affaires du monde ! Aucun de ces événements n’ayant commencé, 2012 ne peut pas être la fin du monde.

Cependant, les événements mondiaux montrent clairement que nous approchons à grands pas de cette époque prophétique ! L’année 2011 fut unique en son genre ! L’année dernière, les États-Unis ont continué de sombrer dans le marasme économique et ils ont subi une vague de catastrophes climatiques sans précédent. L’Union européenne – la clé de l’avènement de la bête de l’Apocalypse – est également entrée dans une période de trouble sans précédent qui amènera des changements très importants. Enfin, la réorganisation des nations au Moyen Orient, nécessaire à l’arrivée du roi du Sud, se produit sous nos yeux !

La « fin du monde » n’aura pas lieu en 2012, mais les événements mondiaux de cette année nous affecteront profondément, en installant la scène pour l’accomplissement des prophéties de la fin des temps ! Lisez notre brochure gratuite, Sept raisons pour lesquelles le Christ doit revenir, et prenez garde à ne pas vous laissez distraire par les balivernes New Age. Vous devez connaître les réalités bibliques prophétisées pour les années à venir !