Le Jour de l’Indépendance

Commenter cet article

Le 4 juillet est la date de la fête nationale aux États-Unis qui célèbrent leur indépendance. Dans l’Histoire, de nombreuses nations se sont battues pour leur indépendance et elles ont fixé des jours de commémoration une fois qu’elles l’ont obtenue. L’indépendance et l’autonomie sont-elles la vraie réponse à la recherche humaine de la paix et du bonheur ?

Nous souhaitons tous être indépendants – faire les choses « par nous-mêmes » et ne pas nous « faire dicter notre conduite par les autres ». Les enfants crient : « Je veux le faire tout seul ! » Les adolescents sont impatients d’être indépendants, libres de l’autorité parentale.

Un ami m’a raconté qu’il avait des envies d’indépendance lorsqu’il était adolescent. Et il me dit avec un sourire ironique : « Aussi, dès que j’ai pu, j’ai rejoint l’armée ! » Il a alors découvert qu’il n’y avait rien de pire qu’un sergent pour vous faire savoir que c’était son travail de vous dire ce que vous devez faire, quand, et comment vous devez le faire. Il vous répètera inlassablement que vous comptez pour moins que rien !

À travers l’Histoire, l’humanité n’a cessé de clamer son indépendance. Dès le jardin d’Éden, Adam et Ève ont commis l’erreur de croire le mensonge du serpent, en leur disant qu’ils seraient sages, pourraient prendre leurs propres décision et faire comme bon leur semble – autrement dit, qu’ils n’avaient pas besoin de faire ce que Dieu leur disait.

Les anciens Israélites, en tant que nation, furent d’abord gouvernés par des juges humains guidés par Dieu. Mais ils décidèrent de proclamer leur indépendance et ils dirent à Samuel : « Tous les anciens d’Israël s’assemblèrent, et vinrent auprès de Samuel à Rama. Ils lui dirent : Voici, tu es vieux, et tes fils ne marchent point sur tes traces ; maintenant, établis sur nous un roi pour nous juger, comme il y en a chez toutes les nations » (1 Samuel 8 :4-5). Dieu dit à Samuel de leur accorder ce que qu’ils voulaient, car ils rejetaient Dieu pour régner sur eux (verset 7).

La célèbre parabole des mines (ou des talents) prononcée par Jésus illustre l’entêtement de l’humanité à être indépendante. Un homme de haute naissance s’en alla dans un pays lointain pour recevoir un royaume. Avant son départ, il donna une mine à chacun de ses dix serviteurs. « Mais ses concitoyens le haïssaient, et ils envoyèrent une ambassade après lui, pour dire : Nous ne voulons pas que cet homme règne sur nous » (Luc 19 :14). L’homme rejeté est une représentation de Jésus-Christ, qui reviendra comme Roi des rois pour régner sur toutes les nations de la terre.

Lorsque le Christ reviendra sur terre et Se révèlera à l’humanité, certains s’attendent à ce qu’Il soit accueilli à bras ouverts, au son des « Alléluia ! » Malheureusement, ce ne sera pas le cas. Au contraire, l’humanité affrontera le Christ de toutes ses forces. « Et je vis la bête, les rois de la terre et leurs armées, rassemblés pour faire la guerre à celui qui était assis sur le cheval et à son armée » (Apocalypse 19 :19). Et au Psaume 2 :2-3 : « Pourquoi les rois de la terre se soulèvent-ils et les princes se liguent-ils avec eux contre l’Éternel et contre son oint ? Brisons leurs liens, délivrons-nous de leurs chaînes ! »

Avec son tempérament indépendant, l’humanité veut que personne ne lui dicte ce qu’elle doit faire – y compris le Dieu Tout-puissant. Heureusement, comme ces deux passages le révèlent, les efforts de l’humanité pour combattre le Christ seront réduits à néant. Tous les genoux fléchiront devant le Christ, en tant que Roi de la terre. Et l’humanité entière reconnaîtra que Jésus-Christ est le Seigneur (Philippiens 2 :9-11).

Finalement, sous le gouvernement du Royaume de Dieu, les êtres humains apprendront à croire, à faire confiance et à dépendre de Jésus-Christ et de Dieu le Père. L’humanité se soumettra humblement à l’autorité de Dieu et elle finira enfin par trouver le véritable bonheur qu’elle n’avait jamais réussi à trouver auparavant.

Pour en apprendre davantage sur le Royaume de Dieu à venir, visionnez notre émission télévisée Le cinquième royaume.