Fusion partielle de la France et de la Grande-Bretagne ?

Commenter cet article

L’Union européenne voudrait fusionner le nord-ouest de la France et le sud-est de la Grande-Bretagne dans une région appelée « Arc Manche ».

De nombreux habitants sont en colère en Grande-Bretagne après avoir découvert que « le projet de l’Union européenne pour “découper” la Grande-Bretagne comprenait une région s’étendant des deux côtés de la Manche ». Depuis plusieurs années, les gens avaient entendu parler des actions européennes pour développer la coopération transfrontalière entre l’Angleterre et la France. Cependant, ces derniers efforts pour « faire progresser » le projet ont soulevé de nombreuses critiques, particulièrement en Grande-Bretagne. Il est prévu de dépenser des millions de livres sterling pour des projets inutiles, comme une piste cyclable serpentant entre les deux pays, et s’arrêtant régulièrement sur une rive de la Manche pour continuer de l’autre côté.

« Des responsables du parti conservateur ont condamné le projet de création d’une région commune, appelée “Arc Manche” et possédant son propre drapeau, entre le sud-est de l’Angleterre et le nord-ouest de la France ». Finalement, ce projet amplifie surtout la grogne du côté britannique, en faveur d’une sortie de l’UE (Daily Express [UK], 2 Mai 2011).

Ces protestations britanniques contre Bruxelles affaiblissent encore plus les relations anglo-européennes. Les prophéties des temps de la fin indiquent qu’en fin de compte, la puissance de la bête européenne serait premièrement constituée de nations « étrangères », qui finiront par envoyer en captivité les nations de descendance israélite, comme la Grande-Bretagne (Osée 9 :3, 17 ; Deutéronome 28 :36).

Alors que nous observons les événements se déroulant en Europe, nous devons nous attendre à voir des décisions qui aliéneront les nations de descendance israélite. Pour en savoir davantage sur ce sujet fascinant, relisez notre brochure intitulée « Les États-Unis et la Grande-Bretagne selon la prophétie ».