L’influence grandissante de l’UE au Moyen-Orient

Commenter cet article

Un prélude au « temps des nations », où des nations étrangères (non-israélites) contrôleront Jérusalem ?

Les fonctionnaires européens travaillant sur le dossier palestinien ont récemment « proposé que des représentants européens soient présents sur les lieux où des maisons doivent être démolies ou vidées, etqu’ilsinterviennent si des Palestiniens non-violents venaient à être arrêté à Jérusalem-Est, selon un nouveau rapport confidentiel. Le consul général – qui fait office d’ambassadeur auprès de l’Autorité palestinienne – a proposé qu’en plus d’assister aux démolitions, ils devraient assister aux audiences, dans les tribunaux, concernant les démolitions et les expulsions pour “assurer une médiation européenne lorsque des Palestiniens sont arrêtés ou intimidés par les autorités israéliennes, à cause d’activités pacifiques culturelles, sociales ou politiques, à Jérusalem-Est” » (The Independent, 10 janvier 2011). Bien que cette proposition semble aller dans le sens des droits de l’homme, c’est aussi une atteinte directe à la souveraineté d’Israël.

Les prophéties bibliques offrent un point de vue supplémentaire. De nombreuses prophéties mentionnent une période de trois ans et demi (juste avant le retour de Jésus-Christ sur terre) appelée « le temps des nations » où des nations étrangères (non-israélites) contrôleront Jérusalem (Luc 21 :24 ; Apocalypse 11 :2). Pendant cette période, une « bête » européenne (aussi appelée le roi du Nord) et un personnage religieux influent, joueront un rôle significatif sur la scène mondiale et à Jérusalem (Apocalypse 13 ; Daniel 9 :22-27 ; 11 :40-41).

L’influence grandissante de l’Europe en Terre sainte pourrait préparer le terrain pour l’accomplissement de ces anciennes prophéties. Pour en savoir davantage sur le sujet, lisez notre brochure intitulée « Le Moyen-Orient selon la prophétie ».