La “chance” des Irlandais s’estompe

Le bureau Nouvelles et Prophéties
Commenter cet article

Alors que la situation économique du pays est de plus en plus précaire, la population refuse toujours l’aide et les mesures d’austérité proposées par la BCE.

L’Irlande est dans le « top 3 » des plus hauts revenus par habitant en Europe. Son taux d’endettement est inférieur à celui de la France, de l’Allemagne ou de la Grande-Bretagne, mais le Tigre Celtique doit affronter de sérieux problèmes économiques. Le secteur bancaire irlandais ne peut plus être sauvé par l’état.

« “L’Irlande est au cœur d’une crise immobilière qui pourrait être encore pire que la désertion de certaines banlieues en Californie du Sud et au Nevada – la précarité des banques pourrait encore aggraver la situation. À présent, ces banques essaient de minimiser les conséquences de ces pertes catastrophiques […] Mais, si le système bancaire irlandais s’effondre, le gouvernement irlandais s’effondrera également”, déclare l’économiste Jacob Kirkegaard de l’Institut Peterson pour l’Economie mondiale. »

La Banque centrale européenne pourrait garantir la situation en Irlande, mais les Irlandais s’y opposent car ils ne veulent pas subir les mesures d’austérité qui leur seraient imposées, mettant probablement fin aux bonnes conditions de travail et aux standards de vie élevés (USNews.com, 16 novembre 2010).

L’Irlande est une nation israélite qui voit « l’orgueil de sa force » en train d’être brisé (Lévitique 26 :19). À cause de son héritage israélite, l’Irlande récoltera également les « malédictions » de sa désobéissance, décrites par Dieu dans Deutéronome 28 et Lévitique 26. Alors que l’Europe rachète la dette de la Grèce, peut-être de l’Irlande, probablement du Portugal, de l’Espagne et de l’Italie, l’administration fiscale sera centralisée par une Europe fédérale. Nous devons continuer à observer tout cela à la lumière des prophéties bibliques.