La Jordanie affectée par les révoltes !

Commenter cet article

Après les troubles en Égypte, en Tunisie, en Algérie, au Yémen, au Soudan et au Liban, le gouvernement jordanien est touché à son tour.

Suite aux manifestations, le roi Abdallah II de Jordanie a congédié son gouvernement il y a deux semaines, et demandé au nouveau Premier ministre de « relancer rapidement des opportunités économiques et de redonner la parole aux Jordaniens dans la vie politique ». Le nouveau Premier ministre avait déjà occupé ce poste (2005-2007), c’est un ancien général qui est favorable aux États-Unis et à Israël.

En réaction, le principal groupe d’opposition en Jordanie, les Frères musulmans, a déclaré que « les changements effectués [par le roi] concernant la politique et les libertés » sont juste cosmétiques et non de « vrais » changements. Les Frères musulmans font également pression pour réduire l’autorité du roi (Associated Press, 1er février 2011).

Le trouble et l’agitation semblent se répandre comme un virus à travers le Moyen-Orient. Cette région devient « mûre » pour accueillir un dirigeant fort – peut-être le futur roi du Sud ? Dieu avait prédit, par l’intermédiaire de Son prophète David, qu’une confédération de pays arabes s’élèverait à la fin de cette époque et s’allierait avec l’Allemagne (l’Assyrie) – avant de s’opposer finalement aux nations de descendance israélite (Psaume 83 :1-9).

Un « semblant » d’unité émergera peut-être de ces troubles dans le monde arabe. Mais bientôt, le Christ reviendra sur terre et Il établira un gouvernement de paix et de justice, où tous ceux qui travailleront dur seront dans l’abondance et ne seront plus trahis par leur gouvernement. Que Dieu hâte ce jour !