Quel avenir pour l’Europe et pour l’euro ?

Commenter cet article

L’Allemagne, l’Autriche et les Pays-Bas pourrrait-ils relancer le deutsche mark ?

La crise massive de la dette en Europe a créé de grandes tensions sur la monnaie unique – l’euro. L’expansion de la crise de la dette a également accentué la pression sur les nations prêteuses, notamment l’Allemagne, et beaucoup se demandent « si l’euro va survivre ». L’euro était perçu comme le symbole de l’intégration et de l’unité européenne, mais s’il s’effondre, la cohésion du contient sera remise en cause.

Le journal The Economist a enquêté sur le problème et a fortement mis en garde contre le fait de laisser l’euro s’effondrer et de permettre aux nations membres de revenir à des monnaies nationales. Cependant, l’article spéculait sur la possibilité d’une alliance entre l’Allemagne, l’Autriche et les Pays-Bas pour relancer le deutsche mark. Un tel scénario serait lourd de conséquences financières et politiques. L’article conclut avec l’observation suivante : « L’effondrement de l’euro n’est pas impossible, il serait juste coûteux. Mais parce qu’ils rejettent cette éventualité, les dirigeants européens refusent de prendre les mesures nécessaires pour empêcher cette situation » (The Economist, 2 novembre 2010).

Les prophéties bibliques indiquent que, juste avant le retour de Jésus-Christ sur terre, une puissance (la “bête”) s’élèvera en Europe, elle sera constituée de dix rois (des royaumes, des nations ou des groupes de nations) qui remettront leur souveraineté à cette autorité centrale (Daniel 2 :41-43 ; Apocalypse 17 :7-13). Nous sommes sur le point de voir cette fragile alliance d’argile et de fer en Europe, ainsi que les « douleurs de croissance » qui conduiront à cette dernière configuration.