Une clé pour la survie de l’Amérique

Commenter cet article

Quelle est la bonne forme de gouvernement pour les États-Unis ?

George Friedman, auteur géopolitique et fondateur du STRATFOR, vient de publier son dernier livre : La nouvelle décennie (The New Decade). Dans les « commentaires de l’auteur », M. Friedman oppose les concepts de la république et de l’impérialisme en Amérique, et il en tire l’observation suivante : « J’ai passé beaucoup de temps à étudier la relation entre l’empire et la république ; la seule conclusion à laquelle je suis arrivée est que la présidence est la seule institution qui peut sauver la république et assurer sa survie. C’est étrange à dire, mais la présidence est la plus impériale de nos institutions sur de nombreux aspects (c’est la seule institution représentée par une seule personne). Tout en étant la forme la plus démocratique, la présidence est la seule fonction pour laquelle le peuple choisit un dirigeant unique et puissant » (Stratfor.com).

Il est intéressant de noter que M. Friedman admette que la seule chose pouvant « sauver l’empire » américain soit une fonction de dirigeant puissant, créée par le système démocratique américain. Il appelle à retrouver un « dirigeant fort » qui puisse ramener l’Amérique dans la bonne voie, comme lorsque la nation craignait Dieu.

Dans l’esprit de M. Friedman, la position hiérarchique d’un dirigeant fort et visible, est une des clés pour le rétablissement de l’Amérique. C’est ce que la Bible a prophétisé depuis longtemps à propos du gouvernement de Dieu à venir. Jésus-Christ reviendra comme « Roi des rois » et Il gouvernera sur toute la terre. Le roi David guidera les douze apôtres, qui seront en charge des douze tribus d’Israël (Ézéchiel 37 :24 ; Matthieu 19 :28). La forme de gouvernement révélée par Dieu à Moïse et aux enfants d’Israël (Exode 18 :18-24 ; Deutéronome 1 :13-17) sera établie sur la terre entière après le retour du Christ.