Une Europe fédérale “clandestine”

Commenter cet article

En toute discrétion, l’Union européenne vient de franchir l’étape la plus décisive de son histoire, en transférant la gestion des taxes et des dépenses publiques au niveau fédéral.

Récemment, dans le journal londonien The Times, un article titrait : « Lentement, lentement… Une Europe fédérale se crée ». L’article du Times continuait : « Alors que la politique britannique et américaine occupait les titres de l’actualité cette année, des événements vraiment historiques se sont produits en Europe […] L’Union européenne a franchi l’étape la plus décisive de son histoire vers la construction d’un état unitaire, en transférant la gestion des taxes et des dépenses publiques du niveau national au niveau fédéral. Cette décision est l’une des décisions les plus controversées de l’histoire européenne, qui a été prise en secret, sans débat public, dans la plus pure tradition d’un gouvernement chapeauté par les élites politiques de l’UE. Par rapport aux modèles américains ou britanniques, cette démocratie représentative élitiste européenne pourrait devenir, malgré ses inconvénients, le système le plus efficace pour gérer les nombreuses demandes de compromis dans un monde en plein changements géopolitiques ».

L’article conclut sur une observation importante : « L’intégration européenne a toujours progressé pendant les crises – et ce grand saut vers un fédéralisme fiscal et politique était devenu irréversible après la crise de la zone euro de cette année. Tout s’est déroulé comme les créateurs de l’euro l’avaient prévu » (The Times, 3 novembre 2010).

Les prophéties bibliques révèlent que l’apparition soudaine d’une bête unifiée en Europe, composée de dix rois (dix dirigeants) qui donneront leur puissance à un gouvernement central, surprendra le monde (Apocalypse 13 :3 ; 17 :12-13). Les événements dont nous sommes témoins en Europe sont véritablement des événements historiques !