Des découvertes à Jérusalem renforcent la véracité de la Bible

Le bureau Nouvelles et Prophéties
Commenter cet article

Des fouilles archéologiques près du mont du Temple à Jérusalem viennent de mettre au jour de minuscules artéfacts argileux portant le sceau du roi Ézéchias ainsi que le nom d’Ésaïe (Info chrétienne.com, 26 février 2018). Ces fragments d’argile portent une inscription dont la fin est légèrement endommagée. Dépendant de la lettre manquante, ce cachet pourrait indiquer que c’était celui d’Ésaïe « le prophète ». Mais les experts ne savent pas si le nom d’Ésaïe qui apparaît sur le cachet est celui du prophète ou seulement celui d’un des officiels du roi. Sur les 32 versets de l’Ancien Testament mentionnant le nom du prophète Ésaïe (en dehors du livre éponyme), le nom du roi Ézéchias y apparaît dans 17 versets. C’est également important de remarquer que les cachets portant les noms d’Ézéchias et d’Ésaïe ont été retrouvés à seulement 3 mètres d’écart l’un de l’autre au cours d’une même fouille.

Nous ne savons pas s’il s’agit réellement du prophète Ésaïe. Cependant, pour les sceptiques qui considèrent la Bible comme un recueil de fables excentriques, cette découverte menace de sonner le glas du scepticisme. Car beaucoup d’entre eux persistent à penser que l’ancienne nation d’Israël et ses rois n’étaient que des mythes. Pourtant, au fil des décennies, ces preuves archéologiques renforcent la véracité historique du texte biblique. Le cas échéant, cette découverte place le nom d’Ésaïe à côté d’un personnage historique, le roi Ézéchias, prouvant à tout le moins que le nom d’Ésaïe était contemporain de celui de ce roi. Dans sa deuxième épître à Timothée, Paul décrit ceux qui sont sceptiques au sujet de la Bible comme étant des individus « apprenant toujours et ne pouvant jamais arriver à la connaissance de la vérité » (2 Timothée 3 :7). Cela rappelle aussi la condamnation par Dieu des nations modernes de souche israélite, qui ont une propension à rejeter la connaissance qu’elles n’admettent pas (Osée 4 :6). Pour de plus amples détails sur cette évidence grandissante qui renforce la véracité de la Bible, lisez notre brochure La Bible : Réalité ou fiction ?