La pénurie d’eau : Une menace pour la sécurité nationale ? | Le Monde de Demain

La pénurie d’eau : Une menace pour la sécurité nationale ?

Commenter cet article

En raison de l’extrême sécheresse qui a sévi au Chili au cours des 14 dernières années, la moitié du pays, qui compte 19 millions d’habitants, se trouve dans un état de « pénurie d’eau critique » (RFI, 20 mai 2022). Des centaines de communautés dépendent désormais de camions-citernes d’urgence pour faire venir de l’eau en provenance d’autres endroits. Un hydrologue chilien a récemment identifié les pénuries d’eau comme un risque pour la sécurité nationale : « C’est le plus gros problème auquel le pays est confronté sur le plan économique, social et environnemental. Si nous ne le résolvons pas, l’eau sera à l’origine du prochain soulèvement » (The Guardian, 1er juin 2022).

Le Chili n’est plus seul. Des chercheurs ont déterminé que l’Espagne et le Portugal subissent le temps le plus sec que la région ait connu depuis 1200 ans. Aux États-Unis, un hiver avec de faibles précipitations et 23 années de sécheresse ont entraîné les niveaux d’eau les plus bas du lac Mead depuis son premier remplissage en 1935 (France24, 6 juillet 2022). Le lac Mead fournit de l’eau aux habitants de l’Arizona, de la Californie, du Nevada et d’une partie du Mexique. Le lac est également essentiel pour alimenter le barrage Hoover, qui fournit de l’électricité à la Californie, au Nevada et à l’Arizona. Ainsi, lorsque le niveau du lac Mead baisse, non seulement il y a un risque de manquer d’eau, mais la réduction de l’eau libérée réduit la quantité d’électricité qui peut être produite. Les experts préviennent que la production d’électricité d’origine hydraulique en Californie pourrait être réduite de moitié si la sécheresse se poursuit, ce qui entraînerait une augmentation du coût de l’électricité et la nécessité de produire davantage d’énergie à partir de combustibles fossiles. Tout cela se concentre à un moment où la plupart des centrales nucléaires de Californie ont été fermées. Certains chercheurs constatent que cette période de sécheresse est la plus sévère de cette région depuis plus de 1000 ans !

Qu’en est-il des autres pays et villes touchés par la sécheresse ? La Bible prévient qu’à la fin de l’ère, Dieu Lui-même refusera la pluie à certaines villes, en particulier dans les nations pécheresses de souche israélite (Amos 4 :7-8). En fait, la situation sera si grave que des villes entières iront chercher de l’eau dans les villes voisines. L’avenir sera sombre pendant un certain temps avant que Jésus-Christ ne revienne pour établir le Royaume de Dieu, alors la pluie tombera régulièrement sur les justes (Lévitique 26 :3-4). Pour en savoir plus sur ce sujet, ne manquez pas de lire « La bénédiction de la pluie ».