La pureté sexuelle et la réussite du mariage

Le bureau Nouvelles et Prophéties
Commenter cet article

Une étude récente montre que les couples dont le conjoint a été le seul partenaire sexuel de toute leur vie présentent un taux de divorce beaucoup plus faible que ceux ayant eu ne serait-ce qu’un seul autre partenaire (Catholic World News, 13 février 2017). Chez les femmes ayant eu un seul partenaire sexuel autre que leur mari, le taux de réussite de leur mariage chutait de 95% à 62% ! Et le déclin s’accentue pour celles en ayant eu davantage (Marri, 3 février 2017).

Comme le fait remarquer l’Institut de recherche pour le mariage et la religion : « La structure familiale est extrêmement importante pour la société et le retour à un mariage intact est une condition sine qua none [essentielle] pour qu’une nation ou une famille se reconstruise » (ibid.). Ceux qui ont connu des expériences sexuelles avant le mariage, ou en dehors, peuvent réussir leur mariage mais cela demande beaucoup plus d’efforts.

De nos jours, la société considère le fait de restreindre les relations sexuelles au sein d’un mariage monogame entre un homme et une femme comme un ordre dépassé et draconien, mais c’est Dieu Lui-même qui donna cette instruction essentielle pour un mariage réussi (Genèse 2 :24 ; Exode 20 :14 ; 1 Corinthiens 6 :18). Notre Père céleste veut que Ses enfants soient heureux et Il nous a donné des instructions spécifiques pour y arriver. Même les études modernes montrent les bénédictions qui découlent de cette ancienne instruction qui est toujours d’actualité. Pour découvrir comment rendre votre mariage heureux et réussi, lisez notre brochure Le plan divin pour un mariage heureux.