Le déclin américain pourrait être soudain !

Commenter cet article

Beaucoup de gens en Amérique et à l’étranger constatent le déclin moral et politique du pays. Le président des États-Unis l’a reconnu au moins en partie avec son slogan « Rendre à nouveau sa grandeur à l’Amérique » – vous n’avez pas besoin de redevenir « grand » si vous l’êtes déjà à moins que vous ne voyiez décliner le pays. Ce slogan accrocheur renvoie à ce que beaucoup considèrent comme un meilleur moment. Alors que beaucoup espèrent et croient que les États-Unis peuvent redevenir un grand pays, l’écrivain et homme d’affaires Jeff Thomas a récemment fait valoir avec force que les empires en déclin n’inversent pas la tendance, mais continuent leur déclin. Dans son commentaire, affiché sur le site Web du spéculateur financier Doug Casey, InternationalMan.com, Thomas observe que les empires qui périclitent ne retrouvent jamais leur statut antérieur, notant que « historiquement, cela ne s’est jamais produit. Les empires s’effondrent à une vitesse alarmante, parce que les systèmes qui les ont soutenus ont décampé et se sont revigorés ailleurs ». Thomas termine son article par une observation puissante sur le déclin actuel de l’Amérique et son impact sur le monde : « Tout indique un désastre de classe mondiale [...] un désastre comme nous n’en avons jamais vu auparavant ».

Le prophète Jérémie a été inspiré d’enregistrer une longue prophétie avec un double accomplissement – l’un en son temps, il y a environ 2500 ans, et l’autre à la fin des temps. Ses avertissements s’adressaient aux nations de souche israélite qui oublieraient et abandonneraient leur Dieu. Jérémie a écrit : « Car le dévastateur vient sur nous à l’improviste » (Jérémie 6:26), ou « On annonce ruine sur ruine, car tout le pays est ravagé ; mes tentes sont ravagées tout à coup, mes pavillons en un instant » (Jérémie 4 :20). Ésaïe rapporte aux « enfants rebelles » d’Israël une prophétie semblable : « Ce crime sera pour vous comme une partie crevassée qui menace ruine et fait saillie dans un mur élevé, dont l’écroulement arrive tout à coup, en un instant » (Ésaïe 30 :1, 13). Les nations déclinent lentement, avec le temps, mais leur chute finale peut être rapide. Pour en savoir plus sur le cycle du déclin national, lisez notre article intitulé « Une destruction soudaine ».