Le trône de Juda ne disparaîtra pas

Commenter cet article

Des centaines de millions de gens à travers le monde ont suivi avec émerveillement le moment où Catherine Middleton et le Prince William sont devenus mari et femme, lors d’une cérémonie solennelle à Londres, en Angleterre, le 29 avril dernier. Quelle formidable histoire d’amour, d’apparat et de prestige royal ! Mais était-ce seulement un spectacle ? Ce mariage royal montre-t-il quelque chose d’important aux chrétiens de nos jours ?

Dans Genèse 49, nous lisons que le patriarche Jacob réunit ses fils autour de lui et leur dit : « Assemblez-vous, et je vous annoncerai ce qui vous arrivera dans la suite des temps » (Genèse 49 :1). Jacob décrivit ensuite les bénédictions et les difficultés que ses descendants rencontreraient, jusque au second Avènement de Jésus-Christ. Il déclara à propos de la tribu de Juda : « Le sceptre ne s’éloignera point de Juda, ni le bâton souverain d’entre ses pieds, jusqu’à ce que vienne le Schilo, et que les peuples lui obéissent » (verset 10).

Plusieurs générations après, Dieu fit une alliance avec le roi David, de la tribu de Juda, accomplissant ainsi les paroles de Jacob. Voici la promesse faite par Dieu à David : « Quand tes jours seront accomplis et que tu seras couché avec tes pères, j’élèverai ta postérité après toi, celui qui sera sorti de tes entrailles, et j’affermirai son règne. Ce sera lui qui bâtira une maison à mon nom, et j’affermirai pour toujours le trône de son royaume. Je serai pour lui un père, et il sera pour moi un fils. S’il fait le mal, je le châtierai avec la verge des hommes et avec les coups des enfants des hommes ; mais ma grâce ne se retirera point de lui, comme je l’ai retirée de Saül, que j’ai rejeté devant toi. Ta maison et ton règne seront pour toujours assurés, ton trône sera pour toujours affermi » (2 Samuel 7 :12-16).

Pendant plus de 400 ans, après que Dieu ait prononcé ces paroles, les descendants de David régnèrent sur Jérusalem. Puis, à l’époque de la chute de Juda – vers 586 av. J.-C. – Jérémie emmena la fille du roi vers une nation aujourd’hui connue sous le nom d’Irlande. Les historiens laïcs rapportent que la lignée royale de David s’est poursuivie à travers cette fille, jusqu’à la reine d’Angleterre actuelle, qui descend ainsi du roi David, faisant écho à l’ancienne promesse de Dieu.

La monarchie anglaise a souvent été contestée ces dernières années. Devrions-nous être surpris qu’elle soit toujours en place et prospère ? Non ! Car nous savons que la promesse de Dieu est infaillible !

Pensez-y ! Le récent mariage royal a drainé deux millions de personnes dans les rues d’Angleterre. Toute la Grande-Bretagne a obtenu un jour férié pour célébrer cette occasion. Les estimations montrent que des milliards de personnes ont suivi les noces en direct, ou ont vu des retransmissions peu après. Qu’ils s’en rendent compte ou non, Dieu montre à des milliards de gens l’accomplissement de Son ancienne promesse ! William et Catherine eux-mêmes ne comprennent peut-être pas la relation entre leur union et les promesses que Dieu fit à Jacob et à David. Mais la parole de Dieu – la Bible – est claire à ce sujet.

Pour les chrétiens, cela devrait être un puissant rappel que l’histoire ne s’est pas arrêtée – ce que nous rappellent aussi quelques livres de nos jours. La lignée royale de David est toujours vivante. Que nous aimions ou non la famille royale actuelle, que nous approuvions ou non la monarchie, cela crée un attachement dans le passé et avec les promesses divines, pour les peuples anglophones. Nous pouvons voir de nos propres yeux l’autorité de la Bible – ce qui est écrit dans ses pages est véritable et concret.

Si vous souhaitez en savoir davantage sur l’identité de l’ancien Israël de nos jours, à travers le monde, et comprendre la signification de la famille royale, lisez notre brochure intitulée Les États-Unis et la Grande-Bretagne selon la prophétie. Si vous souhaitez savoir pourquoi et comment la Bible est la source de la vérité, vous pouvez lire notre brochure qui donne à réfléchir, intitulée La Bible : Réalité ou fiction ?