L’Inde abat un satellite

Le bureau Nouvelles et Prophéties
Commenter cet article

Le premier ministre indien Narendra Modi a récemment annoncé que son pays avait abattu un satellite en orbite basse lors d’un essai militaire. Dans ses observations, M. Modi a noté que l’Inde n’avait pas violé le droit international et qu’elle ne militarisait pas l’espace. Un expert indien de l’espace a déclaré : « Un système d’interception de défense antimissile au sol a été utilisé pour détruire le satellite. Si un pays ou un adversaire place un satellite pour le renseignement ou pour troubler l’Inde, elle a désormais la capacité d’éliminer une telle nuisance » (Deutsche Welle, 27 mars 2019, Le Monde, 27 mars 2019). Le ministre pakistanais des Affaires étrangères a condamné l’exploit de l’Inde en déclarant : « L’espace est le patrimoine commun de l’humanité et chaque nation a la responsabilité d’éviter les actions qui peuvent conduire à la militarisation de cette arène ». L’Inde et le Pakistan sont en conflit depuis longtemps au sujet du territoire contesté du Cachemire.  

L’Inde est l’un des nombreux pays qui travaillent d’arrache pied pour exploiter l’espace. Ils ont envoyé des sondes sur Mars et sur la Lune et ont l’intention d’effectuer une mission spatiale habitée d’ici 2022. D’autres pays s’emploient également à militariser l’espace, et le président des États-Unis a décrit la formation d’une « force spatiale » comme une autre branche des forces armées américaines. L’espace est considéré par certains comme « l’ultime frontière » et un domaine nécessaire de l’armée. L’humanité militarisera-t-elle davantage l’espace et mènera-t-elle de futures guerres dans l’espace ? Pour le savoir, n’hésitez pas à visionner notre émission intitulée « La guerre de l’espace ».