Frustration et désespoir en Italie

Commenter cet article

CNEWS rapporte qu’un récent sondage en Italie suscite une certaine inquiétude : « Près d’un Italien sur deux souhaite “un homme fort” au pouvoir […] libre d’agir efficacement en ayant plus de comptes à rendre à une assemblée et qui ne soit pas sous la pression de prochaines élections […] [ils] pensent que la démocratie libérale vit ses dernières heures » (10 décembre 2019). Les Italiens en ont assez de l’absence de reprise économique après la récession mondiale de 2008, ainsi que des actuelles défaillances gouvernementales successives. La plupart des gouvernements italiens ne durent qu’un peu plus d’un an, ce qui ajoute à l’instabilité actuelle, et beaucoup sont prêts pour un changement majeur. Selon Les Échos, le sondage du Censis Research Institute indique que près de la moitié des citoyens italiens croient que la nation « attend un homme fort pour résoudre ses problèmes […] qui puisse influer sur la réalité sans devoir rendre de comptes ».  Les groupes d’extrême droite continuent de gagner du terrain en Italie, alors qu’un pourcentage croissant de la population perd confiance dans le gouvernement. Parmi les plus défavorisés et les moins éduqués, plus des deux tiers sont en faveur d’un puissant leader pouvant essentiellement opérer au-dessus de la loi. Beaucoup veulent simplement que le gouvernement leur assure une stabilité et une certitude dans leur avenir – et ils semblent ne pas se soucier de la façon dont cela se passe.

Cette frustration extrême à l’égard du gouvernement permet aux dictateurs de s’élever au pouvoir avec le soutien de leur peuple. Les prophéties bibliques révèlent qu’un puissant dictateur émergera en Europe à la fin de cette ère et que dix « rois » ou dirigeants nationaux lui donneront leur pouvoir et leur autorité (Apocalypse 17 :12-13). En fin de compte, cette « bête » européenne, ou « roi du Nord », sera adulée et très puissante (Apocalypse 13 :1-10). À mesure que le nationalisme augmente à travers l’Europe, ceux qui étudient la Bible ne devraient pas être surpris de voir le désespoir en Italie se répandre dans beaucoup d’autres nations européennes. Pour plus d’informations sur ce sujet qui donne à réfléchir, regardez notre émission télévisée qui s’intitule « La bête ».