fbpx L’Éthiopie s’accapare-t-elle l’eau de l’Égypte ? | Le Monde de Demain

L’Éthiopie s’accapare-t-elle l’eau de l’Égypte ?

Commenter cet article

Le Nil, l’un des plus longs fleuves du monde, est alimenté par deux affluents majeurs, le Nil blanc et le Nil bleu. Le Nil bleu, qui fournit environ 80% de l’eau du Nil, prend sa source dans les montagnes de l’Éthiopie. Pourtant, pendant des décennies, l’Éthiopie n’a pas eu les pleins droits sur l’eau qui coule sur ses propres terres.

Récemment, l’Éthiopie a informé le ministre égyptien de l’irrigation qu’elle remplissait le barrage de la Renaissance pour la deuxième année consécutive. Ce barrage est essentiel pour la production d’électricité et le développement économique de l’Éthiopie. En même temps, il contrôle (et potentiellement retient) l’eau qui s’écoule vers le Soudan et vers une partie importante des 80 millions d’Égyptiens. « L’Égypte et le Soudan ont mené une campagne diplomatique pour un accord juridiquement contraignant sur l’exploitation du barrage, mais les pourparlers ont été bloqués à plusieurs reprises » (fr24news.com, 6 juillet 2021). L’Éthiopie affirme qu’elle prend enfin le contrôle des eaux situées sur son territoire, au lieu de laisser les nations situées en aval déterminer leur utilisation. La situation est suffisamment grave pour que le Conseil de sécurité des Nations Unies s’en mêle.

L’Éthiopie, le Soudan et l’Égypte pourraient-ils finir par se faire la guerre pour cette eau ? C’est possible ! D’un autre côté, la prophétie biblique indique que ces nations pourraient également coopérer à la fin de l’ère – peut-être même s’opposer à une puissante « bête » européenne. C’est une situation que ceux qui étudient les prophéties bibliques devraient continuer à observer. Pour en savoir plus sur le passé et les relations futures possibles entre l’Égypte et l’Éthiopie, lisez « La crise du monde arabe prépare-t-elle l’arrivée du roi du sud ? »