fbpx Maltraitance infantile en Argentine ? | Le Monde de Demain

Maltraitance infantile en Argentine ?

Commenter cet article

« Lulu, un enfant argentin de six ans reconnu comme garçon à sa naissance, a reçu de nouveaux papiers d’identité de la part du gouvernement provincial de Buenos Aires faisant de lui une fille » (Christian Post, 22 mars 2016).

Contrairement à la législation politiquement correcte en vogue à travers le monde, « l’Association américaine des pédiatres a appelé les législateurs et les éducateurs […] à rejeter toutes les politiques qui conditionnent les enfants à accepter le transgendérisme comme normal, en ajoutant que les tentatives de normaliser une condition qualifiée de maladie mentale était de la maltraitance infantile […] Lorsqu’un garçon biologiquement sain pense être une fille, ou qu’une fille biologiquement saine pense être un garçon, c’est qu’un problème psychologique évident existe dans son esprit, pas dans son corps, et cela devrait être traité en conséquence […] En citant les chiffres du DSM-V, l’Association américaine des pédiatres déclare que 98% des garçons confus sur leur genre et 88% des filles confuses sur leur genre acceptent naturellement leur identité sexuelle biologique après la puberté » (ibid.).

Les Écritures nous avertissent qu’à la fin des temps, beaucoup de gens auront la tête « malade » (Ésaïe 1 :5). Les Argentins, comme beaucoup d’autres prétendus chrétiens à travers le monde, disent croire en Dieu et à la sainteté de la Bible, mais les tendances sociales sont largement acceptées et elles blessent les personnes qu’elles sont censées aider. Bientôt, Jésus-Christ reviendra sur la Terre et l’humanité entière connaîtra véritablement la seule voie qui mène à la vie. Pour avoir un aperçu de ce monde à venir, visionnez notre émission télévisée L’espoir de jours meilleurs.