Qu’est-ce que la vérité ? | Le Monde de Demain

Qu’est-ce que la vérité ?

Commenter cet article

Le monde est inondé d’efforts pour prévenir la « désinformation » et promouvoir la « vérité ». Comme l’impact des informations fausses et trompeuses en ligne et dans les médias se fait sentir à une échelle croissante dans la société, les gouvernements interviennent de plus en plus pour établir des règlementations et des prescriptions et agir en tant que « gardiens » de l’information. L’expert en politique internationale, Michael Bröning, dans Politico, souligne l’ampleur que prennent ces efforts : « En Allemagne, en France, au Royaume-Uni, en Australie, au Danemark, en Nouvelle-Zélande, en Inde, en Suède et en Afrique du Sud, la lutte contre les “discours de haine” est désormais inscrite dans la loi » (Atlantico.fr, 6 octobre 2021). Bröning note également les efforts déployés par les législateurs en Corée du Sud pour établir une distinction officielle entre « l’histoire véridique » et les interprétations indésirables du passé de la nation, ainsi que le controversé nouveau Conseil de la gouvernance de la désinformation du président américain Joe Biden. Pourtant, comme le note judicieusement Bröning : « lorsque les autorités sont chargées de l’objectivité, qui s’opposera aux autorités ? » (Le Figaro, 17 mai 2022).

Aujourd’hui, la « vérité » semble vraiment être dans l’œil de celui qui observe. Alors, dans quelle mesure un simple gouvernement humain peut-il être véridique ? Comme le souligne Bröning : « Demander aux hommes politiques de définir la ligne de démarcation entre le fait et la fiction revient trop souvent à confier la garde des brebis au loup. »

Lors de l’interrogatoire de Jésus-Christ, le gouverneur romain Pilate posa à Jésus la question universelle : « Qu’est-ce que la vérité ? » (Jean 18 :38). Dieu inspira le prophète Ésaïe pour qu’il écrive sur notre proche avenir, lorsque « la vérité trébuche sur la place publique » (Ésaïe 59 :14). Jérémie écrivit qu’à la fin de notre ère, peu de gens seront même motivés pour rechercher la vérité (Jérémie 5 :1). La Bible décrit la réalité de la vie dans un monde où chacun fait ce qui lui semble bon (Juges 17 :6) au lieu de rechercher les normes divines justes – les résultats sont chaotiques et brutaux. Peu de gens réalisent aujourd’hui que la seule source de vérité absolue est la Sainte Bible de Dieu (Jean 17 :17) ! Si l’humanité ne choisit pas d’utiliser la parole de son Créateur comme fondement, la « vérité » sera considérée comme relative. Pour en savoir plus sur l’impact d’un monde de moins en moins digne de confiance, dans lequel les « experts » sont des gardiens de la vérité  lisez ou écoutez « Qu’est-ce que la vérité ? ».