Traite des êtres humains en Europe

Commenter cet article

Un nouveau rapport du département d’État américain révèle que les pays entourant l’Europe constatent un imposant trafic d’êtres humains (exploitation sexuelle et esclavage humain). « Dans la partie orientale de l’UE, les États-Unis ont déclaré que des femmes du Belarus et de l’Ukraine sont victimes de traite sexuelle en Russie, en Pologne et en Turquie […] Des femmes nigérianes, bulgares et roumaines sont victimes de traite sexuelle en Allemagne, tandis que des Afghans, des Bulgares, des Pakistanais, des Polonais, des Roumains et des Vietnamiens étaient utilisés pour le travail forcé » (EU Observer, 28 juin 2017). Les autres nations citées pour leur participation à la traite des êtres humains sont la Mauritanie, le Mali, le Soudan, l’Érythrée, la Syrie, l’Iran, le Liban et la Jordanie.

Apocalypse 18 prédit qu’une puissante bête européenne s’élèvera à la fin des temps avant de connaître une fin soudaine. Ce pouvoir prophétisé apportera de grandes richesses et la prospérité à la majeure partie du monde. Le négoce de ces marchandises qui transitera par cette force économique sera constitué de métaux précieux, de tissus rares et d’épices, de bétail, de céréales et de « corps et d’âmes d’hommes » (versets 11-13). Il semble que la traite actuelle des êtres humains en Europe continuera et contribuera à enrichir les nations du monde. La bonne nouvelle est que Jésus-Christ est sur le point de revenir et de « proclamer aux captifs la délivrance », en mettant un terme à la traite des êtres humains (Luc 4 :18-19) ! Pour en savoir plus que les agissements de la superpuissance européenne à venir, lisez notre brochure intitulée La bête de l’Apocalypse.