Pourquoi la Grande-Bretagne ne domine plus sur les océans

Commenter cet article

Le règne de la Grande-Bretagne sur les océans est apparemment révolu. « La Royal Navy ne peut envoyer qu’un quart de ses navires de guerre en mer en raison des réductions de dépenses qui ont obligé les forces armées à se “battre pour protéger les citoyens britanniques” ». Ceci est dû au manque d’approvisionnement, de main-d’œuvre et de carburant (The Telegraph, 14 septembre 2017). Récemment, le navire amiral de la Royal Navy a été envoyé en Caraïbe pour soulager les victimes de l’ouragan, mais il a rencontré des problèmes de moteur en cours de chargement à Gibraltar (Bruxelles2.eu, 15 septembre 2017). En raison de l’état actuel de la Marine, il n’y avait pas d’autre navire pour le remplacer. Après son voyage dans la Caraïbe, le HMS Ocean devrait être mis à la retraite. Toutefois, le nouveau destroyer de la Grande-Bretagne, le HMS Dauntless, n’est pas digne de la mission en raison d’un nombre insuffisant de membres d’équipage. Pendant des siècles, la Royal Navy fut une énorme source de fierté et de puissance pour la Grande-Bretagne, et il est préoccupant de voir sa disparition.

Il y a longtemps, Dieu a averti les descendants israélites : « Mais si vous ne m’écoutez point  et [...] si vous méprisez mes lois [...] je briserai l’orgueil de votre force » (Lévitique 26 :14-15, 19). Nous assistons à l’accomplissement de cette mise en garde ! Pour comprendre comment la Grande-Bretagne est devenue une puissance mondiale et ce que l’avenir réserve à cette nation insulaire, lisez notre brochure « Les États-Unis et la Grande-Bretagne selon la prophétie »