Bénédiction papale du Conseil pour le capitalisme

Commenter cet article

Vingt-sept dirigeants des plus grandes entreprises du monde ont récemment annoncé un partenariat avec le pape (Prnewswire, 8 décembre 2020). Le Conseil pour un capitalisme inclusif avec le Vatican a récemment rencontré le Vatican et entend « construire une base économique plus juste, plus inclusive et plus durable pour le monde […] Les organisations s’engagent à prendre des mesures concrètes pour créer un système économique plus équitable, plus durable et plus fiable ». Dans le passé, le pape avait fait des déclarations négatives sur le capitalisme. Cependant, il a récemment déclaré qu’il « est urgent de mettre en place un système économique qui soit équitable, digne de confiance et capable de relever les défis les plus profonds auxquels l’humanité et notre planète sont confrontées ». Les membres du Conseil représentent plus de 2100 milliards de dollars d’investissements en capital et plus de 200 millions de travailleurs. Parmi les membres du Conseil figurent les PDG de Bank of America, Johnson & Johnson, Salesforce et MasterCard. Le groupe prévoit de se réunir chaque année avec le pape François.

L’Apocalypse 18 montre clairement qu’une puissance européenne à venir, appelée la « bête », exercera une influence considérable sur le commerce mondial à la fin de cette ère. Cette puissance économique sera soutenue par une grande Église, comme cela est décrit dans Apocalypse 13 et 17. Pour ceux qui étudient les prophéties bibliques, il ne devrait pas être surprenant de voir le Vatican s’impliquer dans le commerce mondial. L’Église catholique romaine est depuis longtemps impliquée dans les affaires monétaires et les transactions internationales. Pour en savoir plus sur l’avenir économique de l’Europe, ne manquez pas de lire « Le programme de l’Europe et du Vatican ».