D’autres actes meurtriers extrêmes

Commenter cet article

L’État islamique (EI) a utilisé la technologie moderne des médias pour faire largement connaître des vidéos et des images de décapitations massives. Aujourd’hui, il y a des fusillades massives aux États-Unis, des attentats à la bombe dans des lieux publics et pacifiques au Moyen-Orient et de multiples fusillades et des civils poignardés aléatoirement en Europe. Et maintenant, les violents cartels mexicains ont intensifié leur terreur jusqu’à un nouveau niveau – en suspendant les cadavres de leurs victimes dans des lieux publics. Historiquement, les cartels mexicains se sont battus pour le territoire et la drogue. Récemment, ils ont étendu leur violence à différents secteurs de l’économie mexicaine (Le foyalais.com, 9 août 2019). Comme l’a rapporté The Guardian le 8 août 2019, les autorités des cartels confirment que « le massacre de cette semaine visait clairement à intimider les groupes criminels rivaux, les familles de leurs membres, ainsi que les autorités mexicaines ». Le nouveau président mexicain s’est juré de combattre et d’éradiquer ces cartels de la drogue, mais en vain jusqu’à présent. Au cours des six premiers mois de 2019, il y a eu plus de 17.000 meurtres au Mexique, ce qui rivalise avec les chiffres sans précédent de l’an dernier.

L’apôtre Paul a écrit dans Romains 1 au sujet de l’état des sociétés qui choisissent de rejeter Dieu et de rechercher l’injustice. Le verset 26 relève que Dieu livre ces gens à des « passions infâmes ». En fin de compte, ces individus manquent « d’affection naturelle » (verset 31). L’apôtre a aussi averti que « dans les derniers jours, il y aura des temps difficiles », car la société sera remplie d’individus égoïstes, dépourvus d’amour et cruels (2 Timothée 3:1-4). Malheureusement, lorsque nous regardons tout autour du globe aujourd’hui, nous voyons un nombre croissant de personnes qui font preuve clairement d’un manque « d’affection naturelle » envers d’autres êtres humains. Heureusement, Jésus-Christ a promis de revenir très prochainement pour restaurer non seulement la paix entre les nations, mais aussi l’amour les uns envers les autres – un trait qui fait clairement défaut dans nos sociétés décadentes et en déliquescence. Pour en savoir plus sur un avenir encourageant où les meurtres relèveront du passé, visionnez notre émission télévisée qui s’intitule « Apprendre à aimer ».