Trop d’armes nucléaires !

Commenter cet article

Dans une étude publiée récemment, des chercheurs ont déterminé que l’explosion seule de 100 ogives nucléaires par un belligérant pourrait causer des dégâts catastrophiques, y compris des pénuries alimentaires conséquentes de l’autre côté de la planète (Telegraph, 13 juin 2018 ; Sputnik News, 14 juin 2018). Un tel phénomène occasionnerait également d’importantes représailles ainsi que la destruction de l’État qui a déclenché une telle attaque. Un scientifique note « qu’une modélisation a démontré que si les États-Unis devaient tirer 1000 ogives nucléaires, 50 fois plus d’Américains mourraient que lors du 11 septembre, même si aucun missile n’était tiré en représailles ». Les chercheurs ont calculé que les quantités de poussières et de débris rejetés dans l’air suite au tir de seulement 100 ogives obscurciraient le soleil et endommageraient l’atmosphère de manière exponentielle. Aujourd’hui, neuf nations détiennent officiellement la bombe atomique, et l’arsenal nucléaire total sur le plan mondial est estimé par certains à plus de 15.000 ogives nucléaires – et la plupart se trouvent dans les arsenaux de la Russie et des États-Unis.

Pourquoi cela est-il significatif, et quel rapport avec les prophéties bibliques ? Jésus-Christ prédit qu’un des signes qui précéderaient Son retour et annonceraient « la fin de cette ère » résiderait dans le potentiel destructif de toute vie ici-bas. Il fit la mise en garde suivante : « Et, si ces jours n’étaient abrégés, personne ne serait sauvé » (Matthieu 24 :22). Ce n’est qu’à partir de 1945 que le monde vit sa toute première bombe atomique, et à la fin des années 50, les nations possédaient assez d’armes nucléaires pour oblitérer littéralement toute vie humaine. La prophétie de Jésus n’aurait pu être accomplie avant cela. Aujourd’hui, nous vivons à une époque sans précédent où l’humanité a la capacité de détruire plusieurs fois la planète. Cependant, l’humanité n’anéantira pas toute vie avec ses armes nucléaires, car Jésus a également prophétisé : « Mais, à cause des élus, ces jours seront abrégés » (verset 22). Bien que les activités humaines risquent de provoquer la destruction totale à l’échelle planétaire avant la fin de cette ère, les gens survivront au chaos et assisteront au retour de Jésus-Christ et à l’établissement de Son Royaume ici-bas ! Pour en apprendre avantage à ce sujet, lisez notre article qui s’intitule « Harmaguédon et après ».