Des bébés sans mère ?

Commenter cet article

« Les bébés sans mère pourraient être l’avenir, après que des scientifiques ont découvert une méthode de créer une descendance sans avoir besoin d’un ovule » (Telegraph, 13 septembre 2016). Des scientifiques de l’université de Bath ont créé une souris en utilisant cette nouvelle technique. Ils envisagent maintenant de tester ce procédé avec des cellules de peau d’un animal. Certains pensent que cette « technique ouvre de nouveaux horizons pour les gays qui pourraient, par exemple, avoir un enfant partageant la moitié de l’ADN des deux [hommes] du couple » (ibid.).

En théorie, un homme ou une femme pourrait aussi fertiliser ses propres cellules, en fournissant tous les gènes nécessaires pour créer un enfant issu d’un seul parent. La technologie actuelle requiert toujours une femme pour porter le bébé dans son utérus – mais pour combien de temps encore ?

La Bible révèle que Dieu est déjà intervenu dans l’Histoire lorsque les activités humaines devenaient trop destructrices. Lors de l’épisode de la tour de Babel, nous lisons : « Voici, ils forment un seul peuple et ont tous une même langue, et c’est là ce qu’ils ont entrepris ; maintenant rien ne les empêcherait de faire tout ce qu’ils auraient projeté » – et c’est pourquoi Dieu confondit leur langage afin de mettre fin à leurs projets (Genèse 11 :6-9).

Alors que l’humanité s’avance dans des territoires inconnus, au plan scientifique et moral, il sera intéressant de voir jusqu’où Dieu les laissera aller avant d’intervenir à nouveau. Pour en savoir plus sur les expériences de reproduction menées par les scientifiques, lisez notre article Engendré ou cloné ?