Des prêtres voient une punition divine dans les séismes

Commenter cet article

Après les derniers tremblements de terre en Italie, le prêtre italien « Giovanni Cavalcoli a déclaré pendant une interview à la radio que les deux séismes étaient un châtiment pour des péchés “tels que les unions civiles”, qui sont officiellement reconnues en Italie depuis le mois de mai. Les commentaires du prêtre lui ont valu une sévère remontrance du Vatican. L’archevêque Angelo Becciu, substitut de la secrétairerie d’État, a répondu que les “déclarations offensantes” du père Cavalcoli donnaient une image d’un “Dieu capricieux et haineux”. Ce responsable du Vatican a noté : “C’est une vision païenne et non chrétienne.” Le père Cavalcoli a répondu, imperturbable, que les responsables du Vatican devraient “réviser leur catéchisme” » (Catholic World News, 7 novembre 2016).

Assurément, Dieu, n’est pas capricieux et haineux comme peuvent l’être les faux dieux d’autres religions, telles que le paganisme grec et romain. Cependant, le Dieu de la Bible – dont on ne se « moque » pas – déclare : « Ce qu’un homme aura semé, il le moissonnera aussi » (Galates 6 :7). Nous ne savons pas si les derniers séismes en Italie sont un châtiment divin ou pas, mais l’époque viendra où Dieu punira l’humanité pour ses péchés et pour L’avoir rejeté. Les prophéties du livre de l’Apocalypse révèlent qu’à l’avenir Dieu provoquera de terribles séismes sur la Terre entière, afin de « secouer » littéralement l’humanité afin qu’elle reconnaisse que Lui seul est le véritable Dieu (Apocalypse 6 :12-17 ; 16 :17-21).

Dieu est aimant et miséricordieux, mais Il est aussi un Dieu jaloux (Ézéchiel 39 :25-29) désirant que l’humanité apprenne des leçons importantes. Pour approfondir votre étude sur la vraie nature de notre grand Dieu, assurez-vous de lire notre brochure Le Dieu réel : Preuves et promesses.