L’impact désastreux de la récession au Brésil

Commenter cet article

« Lundi dernier, le président brésilien a déployé 200 militaires dans l’État du sud-est d’Espiritu Santo, où les grèves policières de ces derniers jours avaient déclenché une vague de violence qui aurait déjà conduit à plusieurs dizaines de meurtres. [L’arrêt du versement des salaires] dans un État aux prises avec un déficit budgétaire est le dernier exemple de l’état de délabrement des finances publiques, alors que la pire récession de l’histoire du Brésil affecte même les services de santé les plus basiques, l’éducation et la sécurité dans certains États » (Reuters, 6 février 2017).

Le Brésil est une des nombreuses démocraties à la dérive. Pendant près de 200 ans, la plupart des démocraties occidentales ont connu un status quo un peu partout dans le monde. De nombreux philosophes et observateurs pensent que les gouvernements humains suivent des cycles, allant de la monarchie à l’aristocratie, à la démocratie, à l’anarchie et à la dictature.

Les historiens Will et Ariel Durant avaient conclu que les démocraties étaient des « interludes agités » qui s’intercalent entre d’autres formes de gouvernement plus stables et que « de toutes les formes de gouvernement, la démocratie est la plus difficile à réaliser » (Les leçons de l’Histoire, éditions Rencontre, pages 113 et 131, traduction Laurent Jospin et François Vaudou). Les époux Durant ont écrit que si les démocraties modernes trébuchent, « la voie de la dictature sera ouverte à tout homme capable de persuader les foules qu’il peut assurer la sécurité générale » (ibid., page 135).

Le monde change rapidement et les démocraties autrefois fortes luttent péniblement contre les défis économiques, militaires et sécuritaires. Les prophéties bibliques révèlent que même le paysage politique dans l’Europe démocratique se tournera à nouveau vers une forme de dictature à la fin de cette ère (Apocalypse 13 :1-9 ; 17 :1-14). Afin de comprendre pourquoi les formes humaines de gouvernement rencontrent autant de problèmes, lisez notre article Qu’est-ce que la vérité ?