La famine liée au Covid

Commenter cet article

Dans de nombreux pays du monde, les restrictions imposées par le Covid-19 paralysent les économies et contraignent de nombreuses personnes au chômage. Aux Philippines, les taux de famine sont sans précédent et les organisations caritatives alimentaires ont du mal à suivre (AFP, 9 décembre 2020). Un directeur d’une organisation caritative alimentaire a fait remarquer : « Si vous sortez, les gens vous diront qu’ils ont plus peur de mourir de faim que de mourir du Covid. Ils ne se soucient plus du Covid ». Selon une source, près d’un tiers des familles philippines ont manqué de nourriture au cours des trois derniers mois, et 2,2 millions de familles connaissent actuellement une « grave famine ». Les rêves de sortir de la pauvreté ont été brisés, et certains comparent l’état actuel de l’existence à vivre « comme des porcs ».

La faim extrême qui sévit actuellement aux Philippines n’est que la partie émergée de l’iceberg par rapport à ce que l’avenir réserve à l’humanité. La Bible met en garde contre une future période de famine mondiale où des milliards de personnes seront affectées par le « cheval noir » de la famine de l’Apocalypse (Apocalypse 6 :5-6). Cette période d’extrême pénurie sera sans précédent dans l’Histoire de l’humanité, l’un des nombreux événements dramatiques qui surviendront dans un monde qui s’est détourné de Dieu – juste avant le retour de Jésus-Christ. Pour en savoir plus sur ces événements bouleversants, lisez ou écoutez notre brochure d’information Harmaguédon et au-delà.