Menace des récoltes en Afrique par l’invasion des chenilles légionnaires

Le bureau Nouvelles et Prophéties
Commenter cet article

Les chenilles légionnaires d’automne sont maintenant présentes dans 38 nations africaines, y compris dans les îles du Cap-Vert (Nouvel Obs, 28 novembre 2017 ; Deutsche Welle, 24 novembre 2017). Ces chenilles sont extrêmement voraces et menacent plus de 80 espèces végétales, y compris le maïs, une culture de base très importante. Les experts craignent que la moitié des cultures agricoles africaines ne soit détruite par cette invasion dans les années à venir – en faisant perdre des milliards de dollars de revenus pour la plupart de petites exploitations agricoles. Les implications de cette invasion dévastatrice comprennent tant la perte d’emploi, que la ruine financière et la famine !

Cependant, le temps vient où le retour de Jésus-Christ apportera une restauration de l’environnement et la fin des invasions destructrices (voir Ésaïe 35 ; Amos 9 :13-15). Pour en savoir plus sur les bonnes nouvelles qui ont été annoncées à l’avance, lisez notre brochure : Quatorze signes annonçant le retour du Christ.