Le Brexit avance péniblement !

Commenter cet article

Il y a quelques semaines, soit moins de 24 heures avant que la Grande-Bretagne ne se retrouve hors de l’UE le 12 avril sans un accord, les dirigeants européens ont convenu d’une extension de six mois de l’article 50 – clause de sortie pour les nations souhaitant quitter l’UE. Il s’agissait de la deuxième extension en deux semaines (Le Temps, 11 avril 2019). Le Royaume-Uni a maintenant jusqu’au 31 octobre pour décider comment (ou si) il quittera l’Union européenne. Les dirigeants européens ont également indiqué qu’ils pourraient être disposés à prolonger les termes encore davantage si les députés britanniques ne parvenaient pas à un accord. Afin de rendre l’extension possible, la Première ministre britannique Theresa May a travaillé sans relâche pour faire pression sur les dirigeants européens en faveur de ce délai. Son dernier voyage sur le continent avant le vote de cette prolongation comprenait une visite à la chancelière allemande Merkel, la pressant de soutenir ce délai – visite que la presse allemande a qualifié de la « tournée de la mendicité » de Mme May (Telegraph, 10 avril 2019 ; Le Point, 11 avril 2019). La saga actuelle du Brexit continue certainement d’amoindrir les relations entre le Royaume-Uni et les autres nations européennes. Elle met surtout en évidence des fissures de « l’expérience européenne » au sein de l’UE, ce qui accroît la division entre les nations membres de l’Union.

Nous pourrions très bien être témoins d’événements en Europe qui conduiront à la montée de ce que l’on appelle communément la « bête de l’Apocalypse » ! La prophétie biblique dit que cette « bête » sera composée de dix « rois » qui donneront leur pouvoir à une figure centrale et à un gouvernement (voir Apocalypse 17), et qu’elle finira par s’opposer violemment à de nombreuses nations de souche israélite, comme la Grande-Bretagne. Pour beaucoup aujourd’hui, le Brexit pourrait littéralement être à des « océans de là ». Mais les retombées du Brexit pourraient éventuellement se faire sentir dans le monde entier – sur le plan économique et, surtout, sur le plan militaire. Pour en savoir davantage concernant les Écritures sur la « bête » européenne à venir, lisez notre brochure intitulée La bête de l’Apocalypse, ou regardez notre émission portant le même titre.