Le cycle des gouvernements : quelle est la prochaine étape ?

Commenter cet article

 Il y a fort longtemps, Platon et d’autres observèrent que les gouvernements fonctionnent par cycles. Les monarchies ont été la forme de gouvernement la plus importante. Après la mort d’un roi, les nations sont souvent dirigées par une oligarchie ou une aristocratie (dirigée par une élite restreinte). Lorsque des démocraties (dirigées par le peuple) apparaissent ensuite, elles ont tendance à sombrer dans l’anarchie (le désordre), offrant à des « hommes forts » (dictateurs et tyrans) la possibilité de prendre le contrôle en promettant de rétablir l’ordre. Que cette séquence exacte soit suivie ou non, le changement constitue certainement la règle. Aujourd’hui, nous assistons à une augmentation des attaques contre de nombreux gouvernements, alors que les réformateurs et les anarchistes cherchent à renverser ceux qui sont actuellement au pouvoir, non seulement aux États-Unis, mais dans le monde entier. À Francfort, en Allemagne, une fête de rue en plein air réunissant 3000 personnes s’est terminée par une émeute, les participants lancèrent des bouteilles tout en scandant des slogans dégradants contre la police (Ouest-France, 19 juillet 2020). La Russie connaît des troubles similaires. Des dizaines de milliers de personnes ont manifesté en Extrême-Orient à la suite de l’arrestation d’un gouverneur régional populaire, mais cela s’est transformé en une vague de mécontentement croissant sur les questions sociales et le mandat du président Vladimir Poutine (France Culture, 17 juillet 2020). À Hong Kong, les protestations en cours sont devenues plus tendues, les manifestants jouant au « chat et à la souris » avec la police (Le Monde, 1er juillet 2020). Alors que de nombreux manifestants peuvent éprouver des préoccupations légitimes concernant les injustices et la corruption évidente des dirigeants égoïstes, la nature de plus en plus violente et destructrice des manifestations pousse les gouvernements à réagir avec force, car la police et d’autres citoyens sont blessés et tués, les biens publics sont dégradés et des bâtiments sont incendiés.

Aujourd’hui, beaucoup oublient que la Bible avertit depuis longtemps que « dans les derniers jours, il y aura des temps difficiles », car les gens et les gouvernements « seront égoïstes », impitoyables, brutaux et sans maîtrise d’eux-mêmes (2 Timothée 3 :1-5). Le prophète Ézéchiel décrit les dirigeants de la fin des temps – en particulier dans les nations de souche israélite – comme étant ceux qui « se paissaient eux-mêmes » et non le peuple qu’ils servaient (Ézéchiel 34 :2). Les prophéties indiquent que l’anarchie croissante dans les années à venir donnera naissance à des dirigeants dont les actions menaceront l’avenir même de la civilisation – nécessitant le retour de Jésus-Christ pour sauver littéralement le monde entier (Jean 4 :42). Pour en savoir plus sur ce sujet essentiel, lisez notre article, « Une destruction soudaine ».