Le déclin de la religion aux États-Unis

Commenter cet article

Selon des données d’enquêtes récemment publiées par le PEW Research Center (17 octobre 2019), le pourcentage d’Américains se qualifiant de « chrétiens » a considérablement chuté au cours des dix dernières années (Courrier de Floride, 18 octobre 2019). De plus, beaucoup moins d’entre eux assistent régulièrement aux services religieux. Dans le même temps, davantage d’Américains se considèrent comme étant spirituels mais non religieux, et le pourcentage de personnes « sans appartenance religieuse » a considérablement augmenté. La corrélation entre l’auto-identification et l’âge est également très nette : plus la personne est âgée, plus elle est susceptible de s’identifier comme chrétienne. L’inverse est également vrai : plus la personne est jeune, moins elle est susceptible de l’être.

Les prophéties bibliques prédisent que « dans les derniers jours » un nombre croissant de personnes aimeront « le plaisir plus que Dieu » et auront « l’apparence de la piété » mais en renieront la force (2 Timothée 3 :1-5). En fait, viendra un temps où tous ceux qui s’accrocheront au véritable nom et aux enseignements de Jésus-Christ seront haïs à cause de Son nom (Luc 21 :17). Le déclin religieux continu aux États-Unis – en particulier chez les soi-disant chrétiens d’autrefois – est réel, et il correspond bien aux prophéties de la fin des temps. Pour mieux comprendre cette tendance, assurez-vous de lire notre brochure intitulée Quelle est l’identité de l’Antéchrist ?