Les tensions s’intensifient en Afrique de l’Est

Commenter cet article

En pleine peste acridienne dévastatrice (invasions de criquets) et pandémie de Covid-19, les tensions entre le Kenya et la Somalie ont atteint un point culminant alors que la guerre civile somalienne continue de déchirer le pays (Deutsche Welle, 13 mars 2020 ; RFI, 5 mars 2020). Le groupe terroriste connecté à Al-Qaïda, al-Chabab, est également en lutte, et ses raids se sont étendus au Kenya. Lors d’une récente incursion au Kenya, 11 personnes ont été tuées et une ville frontalière kenyane a été presque détruite. Le rapport kenyan sur l’incident indique que « cette action équivaut à une attaque injustifiée de soldats étrangers dans l’intention de provoquer le Kenya ». Le Kenya et la Somalie sont également en désaccord avec les eaux territoriales qui sont contestées. Plus inquiétant encore, cette querelle entre deux nations peut attirer d’autres acteurs régionaux. Alors que le gouvernement du Kenya soutient massivement l’un des dirigeants régionaux somaliens, le président éthiopien déteste ce leader et soutient le gouvernement central de la Somalie. Les responsables du gouvernement kenyan ont examiné la possibilité d’annexer une partie de la Somalie afin de se protéger contre les incursions frontalières – une action qui pourrait provoquer une plus grande réaction tant de la part de la Somalie que de l’Éthiopie.

Les combats en Afrique de l’Est opposent en fin de compte différentes tribus et divers groupes ethniques qui se disputent le territoire et le pouvoir. Nombreux sont ceux qui sont tués ou déplacés par ces actions. Jésus-Christ a averti que l’un des signes de l’approche de la fin des temps serait l’annonce de « guerres et de bruits de guerres » et « une nation [groupe ethnique] s’élèvera contre une nation [groupe ethnique], et un royaume contre un royaume » (Matthieu 24 :3-7). Pour éviter que Ses disciples à la fin des temps ne soient pris au dépourvu à Son retour, Jésus a conseillé aux croyants de veiller et de se tenir « prêts, car le Fils de l’homme viendra à l’heure où vous n’y penserez pas » (Matthieu 24 :42-44). Cela signifie à la fois de veiller sur les événements mondiaux et d’être attentifs à notre propre condition spirituelle. Pour plus d’instructions sur cet important sujet d’actualité, n’oubliez pas de visionner notre conférence en ligne « Un avertissement prophétique pour le monde ».