Macron jette un pavé dans la mare en Europe

Commenter cet article

Depuis son arrivée au pouvoir en tant qu’agent du changement eurocentrique, le président français Emmanuel Macron s’est battu avec passion pour une Europe plus forte et n’a cessé de préconiser une plus grande centralisation du pouvoir européen. Un article de La Libre indique que M. Macron a « pointé du doigt [...] les États-Unis », dans une récente interview, déclarant « l’Otan en état de “mort cérébrale” » (10 novembre 2019). En Allemagne, la chancelière Merkel et le ministre des Affaires étrangères Heiko Maas ont publiquement exprimé leur désaccord avec M. Macron et sont en faveur d’une Otan forte et permanente. Cependant, les commentaires de M. Macron et ses efforts pour promouvoir un super-État européen poussent les Européens à être moins dépendants des États-Unis et à considérer l’Union européenne comme une puissance mondiale (Tribune de Genève, 7 novembre 2019). Bien que ces actions ne soient pas acceptées par tous les Européens, les commentaires et le style de M. Macron visent à susciter une réponse de la part de ses homologues (Euractiv.fr, 8 novembre 2019).

Il est à la fois intéressant et significatif que les deux dirigeants mondiaux qui exercent la plus grande pression sur l’Europe pour qu’elle se centralise, se militarise et devienne une force plus unifiée sont le président américain Trump et le président français Macron. Ces deux dirigeants sont issus de ce que la Bible montre comme étant des nations de souche israélite. Les prophéties bibliques révèlent qu’à la fin des temps, Dieu utilisera une puissance européenne dirigée par l’Allemagne (l’Assyrie biblique, Ésaïe 10 :5-6), la « bête », pour punir ces nations rebelles de souche israélite ! Pour en savoir plus sur l’avenir prophétique de ces nations, assurez-vous de lire notre article intitulé « Pourquoi l’Allemagne se relève ? »