Propositions audacieuses lors du discours sur l’état de l’Union

Le bureau Nouvelles et Prophéties
Commenter cet article

Le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, a prononcé son discours sur « L’état de l’Union européenne » (L’Écho.be, 13 septembre 2017) et a souligné plusieurs propositions audacieuses pour la zone euro comme celle de créer un poste de « super président » qui fusionnerait « en un poste unique la présidence du Conseil européen et la présidence de la Commission » afin de rationaliser la bureaucratie (Le Point, 13 septembre 2017). Une autre proposition dans le discours de M. Juncker serait de créer « un poste de ministre des Finances de la zone euro » pour mieux harmoniser les économies et les finances des pays membres de l’UE (Ibid.) Il a également appelé à une union de défense complète d’ici 2025 et à la suppression des droits nationaux de veto des pays membres (Europa.eu, 13 septembre 2017). Certains pays européens actuels sont favorables à ces propositions, dont la France et l’Italie. Cependant, d’autres pays, y compris les Pays-Bas et le Danemark, ne sont pas ravis.

Les prophéties bibliques prédisent depuis longtemps qu’un « super président » charismatique, pour ainsi dire, surgira pour diriger l’Europe aux temps de la fin. Il est mentionné dans les Écritures qu’une « bête » sera soutenue par dix autres dirigeants européens (Apocalypse 17 :12-13) sous la résurgence de l’Empire romain (Daniel 2 :40-44). Il dirigera une Europe allemande contre un groupe de nations du Moyen-Orient et finira par prendre le contrôle de la Terre Sainte et de Jérusalem (Daniel 11 :40-43 ; Luc 21 :20). Pour suivre les événements actuels en Europe, n’oubliez pas de regarder notre émission « La bête de l’Apocalypse ».