Tension accrue entre l’Iran et Israël !

Commenter cet article

Les joutes verbales incessantes et les actions militaires en Syrie ont intensifié « la perspective d’un affrontement entre Israël et l’Iran [qui] se fait plus menaçant » (Orient XXI.info, 26 février 2018), même si peu de gens pensent qu’une guerre sans merci puisse devenir une réalité. Lors de la dernière Conférence sur la sécurité à Munich, le président israélien fit la déclaration suivante en brandissant un morceau du drone iranien qui avait pénétré dans leur espace aérien : « Israël ne permettra pas au régime de l’Iran de nous poser l’étau du terrorisme au cou […] nous agirons sans hésitation pour nous défendre. Et nous agirons, si cela est nécessaire, pas seulement contre les mandataires de l’Iran qui nous attaquent mais contre l’Iran directement » (The Times of Israël, 20 février 2018). En réponse, un officiel iranien fit cette menace : « S’il devait y avoir la plus légère initiative imprudente contre l’Iran, nous raserions entièrement Tel-Aviv […] [Téhéran] ne donnera à Netanyahu aucune opportunité de fuir ». L’engrenage de cette joute verbale illustre à quel point des paroles dures peuvent exciter la colère, alors qu’une « réponse douce calme la fureur » (Proverbes 15 :1). La possibilité pour l’Iran de « raser Tel-Aviv » est très faible compte tenu de sa proximité de Jérusalem – la ville est au centre d’une lutte millénaire entre les Arabes et les Juifs. Cependant, c’est ce discours agressif de va-t-en guerre qui, avec d’autres événements mondiaux, pourrait obliger le Vatican à accéder à la demande du ministre palestinien des Affaires étrangères, Riyad al Maliki, de parrainer une « Conférence sur Jérusalem » (infocatho.fr, 20 février 2018). Al Maliki a récemment déclaré au Vatican qu’une telle conférence serait nécessaire pour protéger les intérêts arabes et chrétiens à Jérusalem contre les Juifs !

Depuis des décennies, nous exhortons nos lecteurs à « surveiller le Moyen-Orient » – et ce pour de bonnes raisons. Le Moyen-Orient, et particulièrement Jérusalem, jouera un rôle central dans les prophéties des temps de la fin, y compris le lieu exact où Jésus-Christ reviendra ! Alors que les « bruits de guerres » sont de plus en plus fréquents, nous pouvons connaître leur but ultime en nous familiarisant avec les prophéties bibliques. Pour développer une compréhension plus claire des événements qui vont secouer Jérusalem et cette région, dans un avenir proche, lisez notre brochure intitulée Le Moyen-Orient selon la prophétie.